L'Union Paysanne 11 septembre 2015 à 08h00 | Par Richard Zizert

7000 agriculteurs, 1700 tracteurs, une mobilisation exceptionnelle

Les agriculteurs de toute la France s’étaient donnés rendez-vous le 3 septembre dernier pour faire entendre leur mécontentement, suite à l’appel à mobilisation de la Fnsea et des JA. Le premier ministre a notamment fait des annonces officielles à cette occasion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La délégation Fdsea – JA de Corrèze, composée d’une soixantaine d’agriculteurs, s’est rendue dans la capitale en bus pour venir 
protester aux côtés de leurs confrères.
La délégation Fdsea – JA de Corrèze, composée d’une soixantaine d’agriculteurs, s’est rendue dans la capitale en bus pour venir protester aux côtés de leurs confrères. - © Richard Zizert

La place de la Nation à Paris n’a jamais dû être le témoin d’un tel défilé. Ce 3 septembre, sept mille agriculteurs venus de toute la France suite à l’appel à mobilisation de la Fnsea et des JA se sont réunis sur cette place pour lancer un appel au gouvernement. En plus mille sept cents tracteurs avaient fait le déplacement, ce qui assura un spectacle hors norme pour les parisiens.

 

Une délégation corrézienne

La Corrèze a répondu présente à cette manifestation. Un bus de soixante personnes a pris la route vers une heure du matin, avec à son bord des adhérents de la Fdsea Corrèze et des Jeunes Agriculteurs 19.

Les cortèges de chaque département sont arrivés aux abords de la capitale française vers sept heures du matin. L’ensemble des tracteurs a alors débuté une opération escargot sur le périphérique parisien. Un blocage qui n’aura pas entrainé plus d’embouteillages qu’à l’accoutumée, puisque les franciliens avaient anticipé la manifestation en privilégiant les transports en commun.

 

La place de la Nation fourmillait d’agriculteurs mais aussi 
de parisiens, venus apporter leur soutien à la profession.
La place de la Nation fourmillait d’agriculteurs mais aussi de parisiens, venus apporter leur soutien à la profession. - © Richard Zizert

Une opération escargot

Pendant que les différents cortèges se rendaient progressivement vers la place de la Nation, point de rendez-vous pour tous, une délégation d’élus des différents départements s’est rendue à l’Assemblée nationale. Sur place, ils ont pu aller à la rencontre des députés pour les alerter sur l’urgence de la situation. Daniel Couderc, président de la Fdsea de la Corrèze et Jérôme Pascarel, président des JA 19 en ont profité pour alerter de nouveau la députée Sophie Dessus.

Puis en fin de matinée, un groupe d’agriculteurs mené par Xavier Beulin, le président de la Fnsea et Thomas Diemer, président des Jeunes Agriculteurs a longuement échangé avec le premier ministre, Manuel Valls et le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll. Lors de cet entretien musclé, une liste d’accords et d’annonces a été décidée.

Cette délégation a alors rejoint les agriculteurs place de la Nation en début d’après-midi et les grandes mesures actées ont pu être annoncées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui