L'Union Paysanne 02 mai 2012 à 10h05 | Par M.M.

Anciens exploitants - Sous le signe de la réversion, les réformes vont bon train mais ne changent rien !

L’assemblée générale de la section départementale des anciens exploitants s’est déroulée le vendredi 24 avril 2012, à Tulle. Sous le thème de la réversion, le débat a été suivi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA 19

André Moulène a présenté le rapport d’activités de l’année 2011 de la section des anciens avec pour thème fort leur combat pour des retraites agricoles décentes. «Quelques-uns d’entre nous ont défendu nos retraites et celles des générations futures, en mars dernier, lors de la remise des motions à Paris pendant le congrès de la SNAE. Ils ont participé à l’animation de notre section départementale : l’organisation d’un voyage en Camargue qui est prévu dans quelques jours, les réunions décentralisées de cet hiver sur le thème de la réversion, animés par la MSA, la lettre des Anciens exploitants corréziens, la complémentaire santé de groupe, Mutualia, et, bien sûr, l’organisation de l’assemblée générale. L’an dernier les anciens ont reçu six numéros de "la page des anciens exploitants corréziens"».

Maurice Bourliataud, président de la SDAE, a présenté le rapport moral. Il a commencé par parler du thème de l’assemblée générale de l’an dernier, la dépendance, et a fait remarquer «les inquiétudes quant à l’insuffisance de médecins en campagne, comme également l’insuffisance voire l’absence de structures d’accueil, de maisons médicales, établissements de court séjour et maisons de retraite dans nos campagnes.» Il est également parlé «les promesses que nous font les hommes politiques ; mais quel que sera l’élu le 6 mai, les revendications des Anciens exploitants ne faibliront pas.»

Il a rappelé que la loi votée en 2003, concernant l’acquisition de 75 % du Smic pour les retraités agricoles avec une augmentation annuelle pour arriver à 85 % dans les cinq ans n’était toujours pas appliquée. Et qu’il faut «se remobiliser afin qu’elle le soit. N’oublions pas que la moyenne des retraites est de 680 € par mois, alors que 75% du Smic représente 822 € »

Le problème du foncier a aussi été évoqué. «Actuellement, il y a encore des ventes de terrains ou des fermages qui ne passent ni par la Safer, ni en CDOA, pour aller à l’agrandissement. Pourtant ces structures permettraient l’installation des jeunes, qui ont tant de mal à trouver du terrain. Il faut être vigilant et les relations entre actifs et retraités doivent être les meilleures possibles.

Il faut favoriser l’installation des jeunes, pour renouveler les générations et entretenir nos terres. Ainsi nous limiterions les surfaces transformées en forêt et les friches sauvages. Ne vaut-il pas mieux voir de belles prairies ?»

Et bien sûr le sujet de la pension de réversion, thème de l’assemblée générale de cette année 2012, a centralisé le débat. «Au 1er janvier cette pension est passée de

54 % à 60 %, ce n’est pas si mal ; mais étant donné que le plafond de revenu est de 841 €, la hausse risque d’être insignifiante, voire nulle pour une grande majorité de veufs ou de veuves. Nous insistons donc sur la nécessité absolue de monter les plafonds des retraites qui bloquent les hausses ou les annulent tout simplement. Il ne sert à rien d’augmenter nos retraites si les plafonds sont trop bas.

Il faudrait que les conjoints soit eux aussi reconnus, afin qu’ils puissent prétendre à cette pension».

Fabien Valnaud, représentant de Mutualia, a présenté la complémentaire santé et serge Lacassagne, représentant la MSA, nous a rappelé les différentes réformes des retraites des dernières années. Ils ont répondu aux différentes questions sur ce sujet.

Finalement, le président de la FDSEA de Corrèze Tony Cornelissen est intervenu ; puis François Perreau a repris quelques points évoqués lors du congrès de la SNAE notamment les retraites, les pétitions, les installations etc. La section des anciens est très active, elle a toujours été très présente au sein de la FNSEA et du monde agricole et elle ne faiblira pas.

- © FDSEA 19

Retour sur le congrès national

André Moulène, secrétaire général de la SDAE, a assisté au congrès de la SNAE à Paris début mars avec Maurice Chardeyron et Maurice Bourliataud. Ils nous en ont fait une synthèse.

 

80 000 pétitions

La matinée du mercredi 12 mars a été consacrée à la remise des pétitions aux QG des politiques. Le groupe Auvergne-Limousin-Charentes, soit seize participants, avait rendez-vous avec Dominique de Villepin. Ils ont remis

4 000 pétitions. Dominique de Villepin étant absent, ils ont été reçus très amicalement par son attachée Brigitte Girardin. Les chefs de groupe ont pu exposer simplement les revendications des anciens exploitants.

Au final, plus de 80 000 pétitions ont été remises.

 

Transmission et foncier

L’après-midi était consacrée à une table ronde sur le thème transmission installation. Curieux sujet pour des retraités ? Mais non, puisque pour qu’une installation puisse se réaliser, il faut bien un cédant, c’est-à-dire un candidat à la retraite. Un point a été fait sur l’état et la pérennité des installations. Les installations aidées représentent 60 % et les échecs sont de 3 %. Les non aidées représentent 40 %, avec 20 % d’échecs.

Le problème du foncier a été évoqué et pour finir, chaque région est intervenue :

- L’érosion du pouvoir d’achat par rapport à la stagnation des retraites ;

- Le souhait que soient mises en place les promesses de la retraite à 75 % du Smic immédiatement et à 85 % ensuite ;

- La région Est a négocié, des tarifs avec Mutualia (ce qui est déjà fait en Corrèze) avec Groupama et Crédit Agricole ;

- Toutes les régions mettent l’accent sur le fait que les jeunes ne se sentent pas concernés par le syndicat aînés. Il faudrait les démarcher ;

- Il est fait état en permanence du problème de la dépendance, que le gouvernement devait résoudre l’automne dernier mais qui a été repoussé faute de moyens. Sachant qu’il paraît incontournable qu’une part de cette charge nous reviendra par le biais d’une assurance personnelle ;

- Où conduisent les installations fantaisistes avec 30 chèvres et 200 poules ? Même si ces gens-là «survivent», qu’auront-ils comme retraite ?

- La prise en compte des 25 meilleures années revient pour le calcul de la retraite ;

- Il est à nouveau fait état du dé-sintérêt des actifs au sujet de leur future retraite, et des revendications des anciens…

- La bonification par enfant demande à être réaménagée. Un forfait égal pour tous les régimes de retraite et non 10 % du montant de la retraite ;

- Autre sujet évoqué, la retraite des actifs handicapés à qui il manque des trimestres.

La deuxième journée du congrès a démarré par le rapport d’activité de la SNAE.

Ensuite M. Perrin représentant le ministère de l’Agriculture, Xavier Beulin, président de la FNSEA, Jean-Michel Schaeffer, président national des JA sont intervenus et ont clôturé le congrès.

Intervention de Tony Cornelissen, président de la FDSEA

«La FDSEA soutient et s’associe aux anciens exploitants pour les revendications sur les retraites. Le niveau des retraites est bas, surtout pour les conjoint(e)s. le montant des retraites couvre difficilement les frais divers et variés de nos anciens.

Sur le problème du foncier, la section des anciens se doit de défendre la moralité foncière. Car sinon on se retrouve dans l’impossibilité d’installer les jeunes. Nous devons tous être vigilants sur l’utilisation de la surface agricole afin d’éviter le gaspillage.

La sagesse des anciens doit souder les agriculteurs de chaque génération, pour qu’ils suivent tous le même chemin et mènent le même combat».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui