L'Union Paysanne 06 janvier 2012 à 11h58 | Par P. Dumont

Arol - Les ovins peinent à remonter la pente

Malgré les efforts de ces dernières années, la filière ovine a du mal à se relever. L’Association régionale ovine Limousine (Arol) reste cependant mobilisée et plusieurs projets sont en cours.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Profiter de la hausse des cours... pour retrouver une dynamique.
Profiter de la hausse des cours... pour retrouver une dynamique. - © P. Dumont

Rééquilibrage des aides Pac, Reconquête ovine, rénovation de l’appui technique, rien n’y a fait, la filière ovine limousine a de nouveau reculé en 2011. Pour preuve, les chiffres du dernier recensement agricole présentés par les responsables de l’Arol lors de leur assemblée générale du 20 décembre. Deux chiffres particulièrement, celui du nombre d’éleveurs possédant un troupeau de 50 brebis au moins qui chute de 5 % et celui des brebis détenues qui recule de 4 %. Le principal problème demeure le non renouvellement des éleveurs en fin de carrière et tout particulièrement de ceux possédant un cheptel important. S’agissant de la conjoncture, 2011 a été marquée par une hausse du cours de l’agneau lourd (+5 %) et de la brebis (+11 %). La diminution des importations des principaux pays producteurs a occasionné un manque d’agneaux sur le marché, finalement compensé par une consommation des ménages en baisse. Sécheresse et hausse des charges ont également touché la filière ovine au niveau régional comme national. Pour les mois à venir, l’association tient aussi à souligner les risques de résurgence de la FCO, liés à la baisse de l’immunité vaccinale et à la forte circulation du virus.

Malgré ce bilan en demi-teinte, l’Arol poursuit les efforts engagés et développe plusieurs projets. Rénové en 2010, l’appui technique est désormais doté d’un comité de suivi et comporte un volet collectif. Long à mettre en œuvre, ce dernier n’est réellement entré en vigueur qu’en fin d’année mais les premiers résultats semblent encourageants. Toujours pour soutenir la filière régionale, le contrat de progrès de la filière ovine a été validé par le Conseil régional en juin dernier et se voit doté d’un budget de plus 1,7 M€ pour trois ans. Concernant la reconquête ovine, le programme initial vient de prendre fin. Un second volet débutera en 2012 avec une place plus large accordée à l’animation régionale. Trois mots d’ordre pour ce nouveau volet : retrouver des brebis, des éleveurs et une dynamique. Le programme limousin devrait mettre l’accent sur la communication, la mise en œuvre de systèmes pour l’installation et l’accompagnement de l’installation. Enfin, une réflexion est en cours sur la possibilité de développement d’une filière laine régionale. S’inspirant d’une démarche menée en Suède, le projet sera conduit par l’Aposno sur deux ans. L’objectif poursuivi est la valorisation de la laine produite en Limousin au travers de la création d’un label régional.

 

A retenir pour 2012

. Le dispositif Aide Ovine est reconduit sur les mêmes bases que 2010. Le ratio de productivité minimal est de 0,7 agneau/ brebis /an,

. La déclaration Aide ovine devra être faite ente le 2 et le 31 janvier. Télépac devrait ouvrir d’ici le 7 janvier,

. Les contrôles s’échelonneront entre le 1er février et le 10 mai.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui