L'Union Paysanne 13 janvier 2012 à 16h29 | Par CERFRANCE Corrèze

Assemblées générales de CERFRANCE Corrèze - Un service de qualité pour tous

Jean-Marc Brut, président de CERFrance Corrèze a réaffirmé la volonté de l’association d’offrir un service de qualité à toute entreprise rurale et sur l’ensemble de la Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Catherine Dumont, Serge Langlade, Pierre Tourrette (Cabinet André Delmas), Sonia Soleilhavoup (DDT), Jean-Marc Brut, Jérôme de Clavière, David Thomas et Daniel Couderc.
De gauche à droite : Catherine Dumont, Serge Langlade, Pierre Tourrette (Cabinet André Delmas), Sonia Soleilhavoup (DDT), Jean-Marc Brut, Jérôme de Clavière, David Thomas et Daniel Couderc. - © CERFRANCE Corrèze

Jean-Marc Brut, président de CERFrance Corrèze, réaffirme la volonté de l’association d’offrir un service de qualité à toute entreprise rurale et sur l’ensemble de la Corrèze.

CERFrance Corrèze a récemment tenu ses assemblées générales à Tulle. La première partie de la matinée à été consacrée aux parties statutaires.

Valérie Decemme, adhérente, a été élue administratrice de CERFrance Corrèze, en remplacement de Pierre Martinie. Elle dirige une entreprise de services à la personne maintien à domicile sur le secteur d’Allassac, Perpezac Le Noir, Saint-Viance, Donzenac, Ussac et Sainte-Féréole.

Son élection confirme l’orientation prise il y a déjà quelques années d’aider au développement économique rural du département en accompagnant non seulement les agriculteurs mais aussi les artisans commerçants, prestataires de services dans les domaines du conseil, de la gestion et de l’expertise comptable. C’est ainsi qu’aujourd’hui, CERFrance Corrèze accompagne 2 700 adhérents dont près de 700 sont des artisans, commerçants, professions libérales et prestataires de services.

Jean-Marc Brut a rappelé l’importance qu’il attache à la proximité, valeur essentielle de l’association. «En période difficile, nous devons être encore plus présents afin de soutenir les chefs d’entreprise en les accompagnant dans leurs choix stratégiques.»

C’est bien pour renforcer cette action de proximité que le conseil d’administration a pris, depuis deux ans, les décisions d’ouvrir des bureaux à Objat, Merlines et Egletons. CERFrance Corrèze joue ainsi pleinement son rôle d’accompagnateur et de développeur du monde rural.

Les enjeux et perspectives de l’aménagement du territoire pour les entreprises corréziennes ont été traités en seconde partie.

Pascal Coste, invité au débat, est brillamment intervenu et a souligné l’action de CERFrance Corrèze, implanté au plus près de l’activité de ses adhérents. Il a rappelé que ce maillage territorial était possible d’une part grâce à la rencontre d’adhérents présents sur l’ensemble du territoire et d’autre part à une organisation dont la gouvernance est portée par un réseau d’administrateurs issus de ces mêmes territoires. Cette présence est une réponse à la demande des adhérents et contribue à dynamiser la ruralité. «La ruralité est aujourd’hui une réalité et un modèle à réaffirmer. Elle est porteuse de valeurs modernes que les grandes cités cherchent à retrouver pour réussir le difficile challenge de l’aménagement harmonieux du territoire.»

«Nous sommes tous acteurs de ce milieu, à notre niveau, que nous soyons hommes, femmes, agriculteurs, entrepreneurs, commerçants, artisans, élus mais aussi administratifs. Nous avons tous un rôle à jouer à notre niveau, pour maintenir et surtout dynamiser ce tissu économique essentiel à la vie de nos campagnes» a souligné David Thomas, vice-président de CERFrance Corrèze.

«Les services de proximité sont une valeur essentielle de l’association» : Jean-Marc Brut.
«Les services de proximité sont une valeur essentielle de l’association» : Jean-Marc Brut. - © CERFRANCE Corrèze

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui