L'Union Paysanne 01 septembre 2021 a 09h00 | Par Jean-Robert Loge, conseiller Agronomie et Productions végétales.

AUTONOMIE FOURRAGÈRE ET PROTÉIQUE. Essai prairie de longue durée sous couvert de méteil immature

Abonnez-vous Imprimer
Fauche du bloc 4 : triticale/vesce velue
Fauche du bloc 4 : triticale/vesce velue - © dr

Dans le cadre du programme régional sur l’autonomie fourragère et protéique, il a été mis en place un essai implantation d’automne de prairie longue durée sous couvert de MCPI (Mélange de
céréales/protéagineux immatures). L’objectif de cette plateforme est d’obtenir des références locales sur les doses de semis du MCPI et la fertilisation azotée pour un semis simultané prairie de longue durée et MCPI. La finalité est de sécuriser l’implantation de la prairie et sa pérennité. L’exploitation support est le Gaec des 3 productions de Bussiere situé sur la commune de Merlines. Margaux Rioux et Romain Brugiere sont 2 jeunes agriculteurs installés en bovin lait, bovin allaitant et ovin viande. La parcelle est située à une altitude de 750 m. Le précédent cultural est un triticale. Le semis a été réalisé le 18 septembre 2020 en 2 temps : tout d’abord le méteil et ensuite la prairie suivie d’un roulage.

- © DR

Plan et composition
La composition unique de la prairie est à base de luzerne: 15 Kgs, Dactyle : 10 Kgs et trèfle violet : 2 Kgs

Variante fertilisation azotée
En plus de la composition et des doses de MCPI, s’est ajoutée une variante fertilisation azotée sur chaque bloc avec 3 niveaux d’apport : 0, 50 et 100 unités. Apport réalisé en 1 seul passage.

- © DR

Bilan de la 1ère exploitation : 31 mai 2021
Si on compare la prairie seule et les associations, le rendement moyen avec association est de 7 T de MS soit la prairie seule multipliée par 2.4. Le gain en MS est donc en moyenne de 4 T de MS pour un cout de semence supplémentaire de 118 €.
Comparaison des différents dosages de méteil :
- Le gain est de 1.2 T de MS entre 120 et 150 Kgs pour un cout de semence supplémentaire de 18.4 €.
- Le gain est de 1 T de MS entre 190 et 150 Kgs pour un cout de semence supplémentaire de 26€.

Comparaison des différents apports d’azote :
- Le gain est de 1 T de MS entre 50 et 0 unités d’azote.
- Le gain est de 1.2 T de MS entre 100 et 50 unités d’azote.

Bilan de la 2ème exploitation : 27 juillet 2021
Il n’y a pas eu d’apport d’azote entre les 2 exploitations. Les différences de rendement entre les blocs ne sont pas significatives. C’est la même chose en matière d’implantation.

Observations et conclusions
Cet essai confirme les conclusions d’ARVALIS sur la dose de MCPI. En effet, même une dose élevée ne pénalise pas la bonne implantation de la prairie. A l’inverse, elle permet d’obtenir un bien meilleur rendement à la 1ère exploitation. Si le bloc « prairie seule » était plus sale à l’entrée de l’hiver (pâturin annuel, mouron), il n’y avait plus de différence après la 1ère exploitation. Avec le soutien du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation dans la cadre du CASDAR

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,