L'Union Paysanne 10 février 2021 a 10h00 | Par Stephane MARTIGNAC

AVERTISSEMENT HERBE.

En janvier, il faut savoir serrer…

Abonnez-vous Imprimer
- © DR

Pour la gestion hivernale des animaux en plein air, janvier est le mois où tout se joue. En effet, il est indispensable de ne pas donner toute la surface aux animaux. Il faut impérativement concentrer les animaux sur une parcelle portante, avec des abris naturels et une facilité d’accès pour l’affourragement. Cette parcelle est dite « sacrifiée » mais elle permet de libérer les autres paddocks et permet d’avoir un temps de repos de 2 mois pour que la pousse de printemps soit
optimale. (ces 2 mois sont indispensables)

- © dr

Etaupinage et herse
Les tumuli de terre réalisés par les taupes ou les campagnols terrestres sont à éliminer. Le passage
d’une herse à prairie est relativement efficace mais nécessite d’avoir de la portance au niveau du sol. Ilest conseillé de réaliser cette opération suffisamment tôt (avant mars) pour ne pas pénaliser la reprisede pousse de l’herbe.

Herbe : y a de la bonne !
Certaines parcelles, notamment à base de dactyle ont des couverts relativement important, pouvantêtre pâturés. Pour rappel, ces feuilles ayant poussé depuis la fin de l’automne ne seront plus présenteslors de la fauche et ne seront pas valorisées par les animaux. Il peut être alors envisagé de les faire pâturer par un lot de génisses par exemple. Un complément de foin est à apporter pour faciliter et améliorer la valorisation de ce couvert (les valeurs de cette herbe d’hiver sont supérieures à celle d’un foin !)

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,