L'Union paysanne - le journal hebdomadaire agricole et rural

L'Union Paysanne 08 avril 2016 à 08h00 | Par FDSEA 19

Calamité sécheresse : «Nous n’avons pas été entendus»

Le CNGRA du 16 mars a défini un zonage plutôt qu’une reconnaissance intégrale du département en calamité agricole. Contre l’avis de la FDSEA et des JA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le déficit de précipitations, cumulé aux températures élevées et à une forte canicule a conduit très tôt à un assèchement très marqué des sols, donc au manque de fourrages à pâturer et à récolter.
Le déficit de précipitations, cumulé aux températures élevées et à une forte canicule a conduit très tôt à un assèchement très marqué des sols, donc au manque de fourrages à pâturer et à récolter. - © UP 19

Il y a un an les températures anormalement élevées cumulées à un déficit de pluviométrie important, commençaient à interroger agriculteurs et professionnels. Ce phénomène s’est amplifié de mai à juillet, la pluviométrie moyenne ayant atteint durant cette période un déficit quasiment équivalent à celui de 1976, année habituellement qualifiée par les météorologues de «sécheresse du siècle».Ce déficit sévère de précipitations s’est accompagné de fin juin à mi-juillet d’un épisode caniculaire. Les températures maximales relevées sur les stations du département ont dépassé presque tous les jours les 30° C, voire 35 °C, le record absolu a même été battu à Brive, avec un pic de 41,4°C relevé le 16 juillet.Cette sécheresse doublée d’une canicule sans précédent a accéléré les processus d’évapotranspiration et provoqué un assèchement très marqué des sols. Au regard de ces données inédites en Corrèze, Météo France a qualifié la situation météorologique d’avril à juillet d’exceptionnellement déficitaire.Inquiète de cette situation, la FDSEA alerte dès début juillet les services de la DDT et le Préfet pour classer le département en calamité agricole. Pour cela elle demande dans un premier temps une commission d’enquête sur le terrain nécessaire au déclenchement d’une procédure calamité. Cette requête a été entendue et la commission a lieu les 21 et 22 juillet.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 8 avril.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui

Made by Fabien Rocher