L'Union Paysanne 02 septembre 2016 à 08h00 | Par UP 19

«Cet accord est une avancée, mais le combat doit continuer»

Daniel Couderc, président de la Fdsea et Jean-Pierre Brousse, président de la section laitière Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Mardi 30 août dernier, la FDSEA et les JA devaient mener une action de stickage des produits Lactalis via les GMS pour communiquer auprès du grand public sur les produits laitiersrémunérateurs ou non pour les producteurs. Cependant, suite à l’accord conclu en milieu d’après-midi, toutes les actions nationales prévues ont été suspendues.

«Cet accord est une avancée, mais le combat doit continuer».

«Nous avons suspendu l’action que nous devions mener via les GMS. Cette action avait pour objectif de faire la promotion des produits issus de structures laitières qui rémunèrent leurs producteurs aux prix les plus justes.

Lactalis, leader mondial des entreprises laitières, fait le jeu du marché en fixant le prix de référence et avait adopté une tendance baissière du prix du litre de lait impactant fortement le marché global.

Grâce à une forte pression syndicale, tout d’abord des mayennais, puis avec la multiplication des actions et mobilisation nationale, Lactalis a cédé et va entreprendre une revalorisation progressive du prix du lait, mois par mois, jusqu’à décembre. Le prix fixé est de 290 euros en moyenne sur les cinq derniers mois de l’année (contre 257 € initialement proposés par Lactalis au mois d’août), soit une augmentation de 5 euros du prix aux 1000 L. tous les mois (de 280 € en août à 300 € en décembre), pour une moyenne de 275 € sur l’année.

Néanmoins, le combat doit perdurer et continuer. La crise est loin d’être résorbée. On attend des mécanismes de régulation au niveau européen qui doivent s’appliquer à tous les États-membres».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui