L'Union Paysanne 01 décembre 2017 à 08h00 | Par Aude LETERRIER – FDSEA 19

CETA & MERCOSUR, il est temps de dire la vérité !

Dans le cadre d’une mobilisation lancée par la Fédération Nationale Bovine, une délégation FDSEA / JA 19 s’est rendue à la Préfecture ce lundi 27 novembre pour dénoncer les menaces qui pèsent sur les élevages corréziens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © @DR

Rappel des faits : double langage ?

La phase 1 des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) se termine avec la signature d’une charte d’engagement sur la répartition de la valeur signée entre tous les acteurs de l’agriculture dans l’attente d’une loi, voire d’ordonnances ; la phase 2 bat son plein avec de nombreuses réflexions et propositions pour «une montée en gamme» de l’agriculture et de l’alimentation française.

Et dans le même temps, deux traités internationaux - le Ceta et le Mercosur - auront des conséquences et des impacts catastrophiques pour l’agriculture de notre pays. «Effectivement, alors que le Ceta est entré en application provisoire depuis le 21 septembre dernier, avant ratification par le Parlement français, et qu’un accord entre l’Union Européenne et le Mercosur semble sur le point d’être conclu dans les semaines à venir, nous apprenons que ce ne sont pas 70 000 tonnes mais 200 000 tonnes de viande qui seront importées dans toute l’Europe !», dénonce Laurent Boisset, le responsable de la section viande bovine de la Fdsea 19.

Dans ce cadre et afin de d’alerter les pouvoirs publics sur la menace sans précédent que font peser ces accords internationaux sur l’élevage de bovins français, la Fédération Nationale Bovine (FNB) a lancé un appel à mobilisation à déployer sur tout le territoire national.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 1er décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui