L'Union Paysanne 23 novembre 2012 à 09h26 | Par Guillaume Demichel

Compte-rendu - Au rassemblement, certains sortants préfèrent la défaite

La liste syndicale unitaire FDSEA-JA, votée par le Conseil d'administration, a déclenché les foudres de certains membres de l'équipe sortante.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’entente FDSEA-JA défend l’unité indispensable à l’avenir de l’agriculture corrézienne.
L’entente FDSEA-JA défend l’unité indispensable à l’avenir de l’agriculture corrézienne. - © Photo d'archive

Le Conseil d'administration de la FDSEA s'est réuni le vendredi 16 novembre dans les locaux de l'immeuble consulaire de Puy-Pinçon à Tulle. Un Conseil décisif puisque son issue devait aboutir à la validation, ou non, de la liste syndicale FDSEA-JA pour les prochaines élections à la Chambre d'agriculture de la Corrèze.

Les grands sujets d'actualité et les enjeux fondamentaux qui en découlent pour l'agriculture corrézienne ont d'abord été évoqués. Le bureau de la FDSEA a rappelé les nombreux défis qui attendent la prochaine équipe qui pilotera la Chambre d'agriculture. Le revenu en point de mire mais également la PAC post 2013, l'environnement, le renouvellement des générations, le foncier ou encore le développement et le maintien de la dynamique des territoires se présentent comme autant de questions auxquelles seule l'unité et la prise en compte de tous les agriculteurs sauront répondre.

Une unité pourtant mise à mal par les divergences nées de la présentation et de la mise au vote de la liste syndicale (ci-jointe) proposée pour les prochaines élections professionnelles par le bureau de la FDSEA. Pourtant, avec neuf membres issus de la FDSEA, huit membres sortants dont cinq proposés à des postes stratégiques, deux nouvelles exploitantes inscrites dans le respect légal de la parité hommes-femmes et quatre membres des Jeunes Agriculteurs, la liste proposée est un signe évident de l'élan unificateur voulu par le bureau de la FDSEA.

Une liste FDSEA-JA majoritairement approuvée

Néanmoins, cette nouvelle preuve d'ouverture a provoqué les foudres de deux élus sortants présents et du représentant non adhérent à la FDSEA missionné par le président de la Chambre d'agriculture. Ce dernier allant jusqu'à remettre en cause le principe même de démocratie quant à l'élaboration de cette liste. «Je ne voterai pas pour cette liste et je soutiendrai les élus sortants. Aujourd'hui il est peut-être temps de marquer la séparation», lança le président du GCDS, Maurice Demichel. «S'il y a deux listes, cela profitera à la Confédération Paysanne. C'est ce que vous voulez ?», répondit le secrétaire général des Jeunes Agriculteurs, Guillaume Joie. «S'il faut en arriver là,...», répliqua le dissident.

Avant de passer au vote, le Conseil d'administration a réaffirmé qu'il avait bien entendu et tenait compte des réclamations des sortants et de celles du représentant de la Chambre d'agriculture. Également, suite à une demande des JA, le 23e nom initialement prévu sur la liste a préféré se retirer afin de laisser la place. À la clôture des discussions, la liste syndicale énoncée a été soumise au vote à bulletin secret sur la question suivante : «Souhaitez-vous que la liste syndicale proposée représente la FDSEA et les JA pour les prochaines élections de la Chambre d'agriculture ?». À l'issue du comptage des 31 suffrages exprimés, 22 voies ont approuvé la liste présentée, 5 voies ne l'ont pas approuvé et 4 voies ont émis un vote blanc.

- © FDSEA JA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,