L'Union Paysanne 28 mars 2014 à 08h00 | Par FDSEA

Conseil d’Administration FDSEA - Daniel Couderc reconduit à la tête de la Fdsea

Réunis à Tulle vendredi dernier, les administrateurs ont apporté leur confiance à Daniel Couderc. Ce dernier est donc élu président de la Fdsea de la Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le benjamin (Benjamin Lalinde) et le doyen (Maurice Bourliataud) du conseil d’administration, 
ont supervisé l’élection du nouveau bureau de la Fdsea.
Le benjamin (Benjamin Lalinde) et le doyen (Maurice Bourliataud) du conseil d’administration, ont supervisé l’élection du nouveau bureau de la Fdsea. - © FDSEA

Des nouveaux membres

C’est le renouvellement syndical de cet hiver qui ouvre les portes du conseil d’administration de la Fdsea à de nouveaux membres. Ainsi, Catherine Donnedevie succède à Bernard Tourneix, pour le canton de La Roche Canillac, Patrick Laumond à Jean-Luc Laborde pour le canton de Beynat et Stéphane Gorce à Jean-Claude Saule pour le canton de Brive-Larche. Pour leur premier conseil d’administration du syndicat, ces néophytes ont pris part aux votes pour élire le nouveau bureau de la Fdsea. Daniel Couderc en ressort président, Michel Queille, secrétaire général, Annette Bourrier et Tony Cornelissen, respectivement vice-présidente et vice-président, Marie-France Forest, Frédéric Demanneville, Thierry Brousse, Henri Mazeau sont les secrétaires généraux adjoints ; enfin Jean-Paul Merpillat est trésorier et Pierre Chezalviel trésorier adjoint. Le renouvellement se faisant aussi au niveau de l’instance nationale, le conseil a proposé unanimement la candidature de Daniel Couderc sur la liste nationale de la Fnsea.

Congrès Fnsea

Un des temps forts du congrès de la Fnsea (25-26-27 mars 2014 à Biarritz) est l’approbation du rapport d’orientation qui, comme son nom l’indique, fixe l’orientation politique de la centrale nationale. Aussi, le conseil départemental doit se positionner et apporter ses amendements sur le rapport définitif qui, cette année, traite trois points : affirmer un statut de l’agriculteur et de son entreprise, protéger le foncier pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux et, enfin, construire une politique de gestion des risques efficace. Trois sujets qui, en partie, ont été traités lors de l’assemblée générale de la Fdsea (lire en page 6) sous forme de table ronde. Mais la définition du statut de l’agriculteur risque d’entrainer de vifs échanges même au sein de la même maison.

Sur le département

Pour la campagne de télé-déclaration 2014, la Fdsea renouvelle cette année son accompagnement. Sur rendez-vous, une animatrice de la fédération, spécialisée Pac, assistera les agriculteurs du 1er avril au 15 mai 2014 (plus d’informations en page 28).

Autres sujets, autres débats, le conseil a dû prendre position sur le Parc National Régional de Millevaches, en pleine rédaction de la nouvelle charte. À la question posée lors de la réunion organisée il y a quinze jours par la Chambre d’agriculture et la Fdsea, sur la place que doit avoir l’agriculture dans le PNR, le conseil a répondu que le principe d’une convention entre chambre d’agriculture et parc naturel était un bon moyen pour avoir une représentation maximale de la profession.

Enfin, les administrateurs ont pris connaissance de l’ouverture d’un site internet dans le cadre de la signature d’une convention «Agridiff» entre l’APCA et la Fnsea sur les exploitations en difficultés. Les parties concernées ont décidé d’élaborer ce site Internet commun à destination des agriculteurs fragilisés.

Il s’agit d’Agri’collectif, plateforme d’information et d’orientation. L’objectif du site Agri’collectif est de fournir une information et une orientation élargies sur les actions d’accompagnement, de soutien et de prévention des Chambres d’Agriculture et des Fdsea.

À consulter

Le tutoriel pour bien naviguer et comprendre le fonctionnement du site www.agricollectif.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui