L'Union Paysanne 23 septembre 2011 à 10h21 | Par Sophie Giraud

Contractualisation laitière - Les producteurs de lait du Massif central se fédèrent

La première assemblée générale des producteurs de lait du Massif central a été l’occasion, lundi, de rappeler son rôle stratégique dans la mutation du monde laitier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les représentants de l’association des producteurs de lait du Massif central se sont réunis à Aubière, lundi dernier.
Les représentants de l’association des producteurs de lait du Massif central se sont réunis à Aubière, lundi dernier. - © Pamac

Après les quotas, les contrats. Dans le cadre de la loi de modernisation agricole et dans la perspective de disparition des quotas fin 2015, entreprises et producteurs ont été invités à passer un contrat. «Dès le mois d’avril, nous avons vu arriver des contrats réalisés par les entreprises plutôt déséquilibrés qui nécessitaient d’être rediscutés», témoigne Michel Lacoste, producteur de lait dans le Cantal. Le mot d’ordre a alors été d’engager les producteurs à ne rien signer en les invitant à s’organiser en groupements de producteurs au niveau de chaque entreprise. Sur le bassin laitier Auvergne-Limousin, qui comprend six départements, une douzaine de groupements s’est constituée. «Nous avons rencontré Lactalis à trois reprises et un autre rendez-vous est calé prochainement. Même s’il reste des éléments à définir, force est de constater que sur certains points du contrat nous avons avancé», a expliqué Claude, qui a reçu mandat de son association pour aller négocier le contrat avec l’entreprise qui collecte son lait dans la Chataîgneraie cantalienne.

Michel Lacoste : «On vit dans un contexte laitier plus favorable par rapport à 2009».
Michel Lacoste : «On vit dans un contexte laitier plus favorable par rapport à 2009». - © Pamac

Relation équilibrée

Car c’est bien ça l’idée, disposer d’un groupe de négociation de producteurs par entreprise pour donner du poids aux producteurs dans la maîtrise de leur production. Le tout structuré à l’échelle du Massif central, par le biais de l’association des producteurs de lait du Massif central. «Il s’agit d’assurer l’équité entre les producteurs d’un même territoire et de garantir le respect des accords interprofessionnels sur la qualité ou la recommandation de prix», explique Michel Lacoste, président de l’association des producteurs de lait de montagne.

L’association veut également se donner les moyens d’accompagner les producteurs coopérateurs pour les aider à mieux se faire entendre auprès de leurs représentants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui