L'Union Paysanne 23 février 2011 à 09h50 | Par P. Dumont

Cotations - Les abatteurs à la table des discussions

Courant janvier, la FRSEA initiait des rencontres avec les acteurs de la filière bovine et les services de l’Etat. En question, le fonctionnement des cotations bovines. Le 16 février, c’était au tour des abatteurs d’être conviés à une réunion de travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tous les acteurs de la filière autour de la table.
Tous les acteurs de la filière autour de la table. - © DR

Les évènements de ces derniers mois dans la filière bovine ont révélé de nombreux dysfonctionnements notamment dans le système des cotations. A tel point qu’aujourd’hui des travaux ont été engagé pour leur réforme au niveau national. Après avoir rencontré les organisations de producteurs et les négociants en bestiaux ainsi que les services de l’Etat, FRSEA et JA Limousin ont invité les abatteurs de la région à participer à leurs travaux. Ainsi que l’a rappelé Jean-Philippe Viollet, la démarche se veut constructive. «Il faut essayer de construire ensemble, faire des propositions concrètes , indique le président de la FRSEA Limousin.

Tous ou peu s’en faut étaient présents à la rencontre, le 16 février. Durant près de trois heures, les participants ont évoqué la situation dramatique des éleveurs bovins limousins, les failles du système de cotations dans une ambiance parfois tendue. Malgré des divergences de points de vue, les discussions n’ont pas été vaines. Ainsi, les abatteurs se sont engagés à transmettre les données nécessaires à la cotation chaque semaine. L’ensemble des participants a condamné certaines charges liées à l’abattage et qui n’existent qu’en France. Leur suppression permettrait de reporter le montant récupéré sur le prix payé au producteur. Enfin, toute la filière s’engage à faire pression sur les collectivités pour que les produits locaux soient privilégiés dans la restauration collective. Les éleveurs ont également rappelé que des actions telles que celles de novembre 2010 restaient envisageables si les abatteurs ne tenaient pas leurs promesses.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui