L'Union Paysanne 05 juillet 2013 à 08h00 | Par Vincent SOLEILHET

Découvrir - Rencontres de l’agriculture 2013

Le Gaec Mournetas à Perpezac-le-Noir ouvrira ses portes mardi 16 juillet 2013, à l’occasion du lancement des Rencontres de l’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Daniel Couderc, président de la FDSEA : «Nous voulons sensibiliser les consommateurs au fait que l’agriculture représente un pilier de notre économie.»
Daniel Couderc, président de la FDSEA : «Nous voulons sensibiliser les consommateurs au fait que l’agriculture représente un pilier de notre économie.» - © UP 19

Centrer les Rencontres de l’agriculture sur des fermes qui conduisent plusieurs ateliers de production, telle est la volonté de la FDSEA qui, avec l’appui des JA et de la Chambre d’agriculture, veut ouvrir au grand public les portes d’exploitations possédant des ateliers diversifiants. Daniel Couderc, président de la FDSEA, nous expose les raisons du choix de cette thématique.

 

«Découvrir l’agriculture corrézienne, écologiquement responsable, économiquement viable», pourquoi avoir fait le choix de cette thématique ?

Daniel Couderc : Aujourd’hui, l’agriculture conventionnelle est montrée du doigt. Nous connaissons, même en Corrèze, de plus en plus de problèmes de voisinage et nos méthodes de production sont attaquées, alors que notre modèle agricole respecte largement des critères de production que l’on pourrait qualifier d’«agri-environnementaux».

 

Sur quels critères vous basez-vous ?

La polyculture élevage propre à notre département est en soi un modèle de biodiversité. De plus, la Corrèze est majoritairement engagée dans des mesures agri-environnementales mises en place dans le cadre de la Pac.

 

Dans le slogan, vous faites référence à la viabilité économique ?

Tout à fait, le Gaec Mournetas produit des bovins et des porcs. Le départ en retraite des parents entrainera un manque de main d’œuvre sur l’exploitation et par l’agrandissement de la porcherie, le Gaec pourra embaucher un salarié à plein temps. Dans nos récentes revendications nous avons mis en avant l’emploi que génère l’élevage. Les exploitations possédant un atelier diversifiant sont souvent génératrices d’emploi. Nous voulons montrer aux consommateurs notre agriculture et les sensibiliser au fait qu’elle représente un pilier de notre économie. Rendez-vous le 16 juillet au Gaec Mournetas.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui