L'Union Paysanne 24 février 2012 à 09h47 | Par VS

Desserte des exploitations - Après le gel… le dégel

Suite à l’établissement des barrières de dégel le week-end dernier, la FDSEA propose plusieurs lieux de déchargement provisoires pour réceptionner les livraisons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À la double sécheresse - printanière et automnale - de 2011 et à la rigueur de l’hiver de ce début d’année s’ajoute la mise en place des barrières de dégel limitant la circulation des véhicules sur les routes du département.
À la double sécheresse - printanière et automnale - de 2011 et à la rigueur de l’hiver de ce début d’année s’ajoute la mise en place des barrières de dégel limitant la circulation des véhicules sur les routes du département. - © VS

C’est vrai que l’hiver n’est pas fini, mais le premier acte fut rude, avec des températures avoisinant les -20°C, sans parler du ressenti. Cette période de froid intense tant en durée qu’en amplitude a perturbé le quotidien de nos exploitations - et ce n’est pas terminé.

Les agriculteurs plus ou moins touchés par cette période de froid intense ont pourtant vu leurs stocks de fourrage diminuer plus vite qu’à l’accoutumée à cause d’une consommation d’aliments plus importante. Les plus touchés sont doublement impactés, car maintenant que le froid a fini de sévir c’est la mise en place des barrières de dégel qui va perturber l’approvisionnement des fermes en aliments et fourrages.

 

Le froid qui s’est installé a provoqué de nombreux problèmes et dégâts sur les exploitations.
Le froid qui s’est installé a provoqué de nombreux problèmes et dégâts sur les exploitations. - © VS

Mise en place des barrières de dégel sur le département, la FDSEA s’engage…

Suite à l’établissement des barrières de dégel qui bloquent la circulation sur les routes de desserte des exploitations agricoles (voir carte ci-dessus), le réseau des délégués FDSEA, associé une nouvelle fois à la solidarité paysanne, a mis en place plusieurs lieux de déchargement provisoires, le long de la RD 1089 et de la RD 1120 (voir tableau).

Afin que chacun puisse, après déchargement, récupérer ses fourrages avec le matériel adapté plus léger et subvenir aux besoins de l’exploitation, des demandes auprès du Conseil général concernant les transports inhérents à l’activité agricole (collecte de lait, ramassage des animaux de boucherie, approvisionnement en alimentation du bétail,…) ont été faites, et les modificatifs obtenus en 2009 pour les animaux vivants et le transport de denrées alimentaires de première nécessité (grains et aliments pour le bétail, etc.) sont maintenus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui