L'Union Paysanne 21 septembre 2012 à 09h42 | Par FDSEA 19

Élection Chambre d’agriculture - Unité professionnelle pour une politique d’avenir

La FDSEA prône une liste unitaire de rassemblement pour les élections à la Chambre d’Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Sur proposition du secrétaire général Michel Queille, Tony Cornelissen, a été confirmé tête de liste à l’unanimité par le conseil d’administration. Il souhaite mener avec les femmes et les hommes qui la constitueront une politique agricole départementale engagée vers l’avenir.

 

Alliance avec les jeunes agriculteurs

Lors du conseil, le Président Cornelissen a insisté sur le fait que les jeunes agriculteurs devaient avoir une place importante auprès des élus de la FDSEA pour mettre en place un programme cohérent avec les enjeux agricoles de demain. Propos approuvés par Guillaume Joie, secrétaire générale du syndicat des Jeunes agriculteurs de la Corrèze, présent lors des débats.

L’importance d’une liste unitaire, rajeunie, féminisée, ouverte aux sortants membres du conseil d’administration de la FDSEA, représente en soi une partie du programme. De plus, dans un esprit de rassemblement une liste commune a été actée avec les propriétaires et usufruitiers (collège 2), syndicat de la propriété agricole.

 

Un programme basé sur la volonté du terrain

Les élus de la FDSEA se sont concertés avec la plupart des organisations professionnelles du département en rencontrant leur président et avec les mem-bres de la chambre d’agriculture invités lors d’un bureau de la FDSEA.

La synthèse des réflexions de la consultation de l’ensemble des cantons que Michel Queille et Daniel Couderc ont mené, ont permis au syndicat de soumettre au conseil les fondements et l’articulation du projet agricole (voir encadré : Projet agricole départemental 2013-2019) de ces prochaines années. Déclinées en défis, ces propositions prennent en compte l’hétérogénéité des exploitations corréziennes, de la plus petite à la plus grande. De la compétitivité à la maitrise des charges, de l’installation à la transmission, d’idées nouvelles sur la protection du foncier au GFA mutualisés, en passant par la PAC post 2013 et par la dynamique des territoires. La ligne directrice du programme reste l’amélioration du revenu agricole des agriculteurs.

 

L’incompréhension quant à la politique de la Chambre d’agriculture

Les agriculteurs sur le terrain, ne comprennent pas que l’équipe en place à la Chambre d’agriculture ait fermé la porte pendant ces six dernières années à la FDSEA, qui a pourtant soutenu les candidats de la liste du moment. De plus la lecture des résultats peu élogieux du dernier recensement agricole, vont dans le sens du ressenti du terrain, qui souhaite voir une nouvelle politique s’appliquée sur le département.

 

La FDSEA en appelle à l’unité et au rassemblement, car une seule liste est à même de se confronter aux autres syndicats. Il ne faut pas se tromper d’adversaire.

 

Projet Agricole départemental 2013-2019

 

Les consultations estivales sur l’ensemble des cantons ont permis de relever les attentes du réseau FDSEA quant au projet de la prochaine mandature chambre d’agriculture 2013-2019.

Les différentes idées évoquées lors de ces rencontres sont déclinées en défis.

Chaque défi se décline en sous-programmes :

 

Défi 1 : Le revenu : Productivité, compétitivité, diversification, fiscalité, maîtrise des charges, répartition des marges, mise en marché, volatilité des prix.

 

Défi 2 : Le renouvellement des générations : Installation, retraite, transmission.

 

Défi 3 : Gestion et politique de la Chambre d’agriculture : Projet professionnel de développement agricole, respect du contrat d’objectifs des chambres d’agriculture, optimisation des compétences des agents technique.

 

Défi 4 : Le foncier : Apport de capitaux, protection (ferme d’avenir), aménagement parcellaire.

 

Défi 5 : L’environnement : agriculture durable, biodiversité, chasse, verdissement. Produire plus, mieux et partout.

 

Défi 6 : La PAC post 2013.

 

Défi 7 : Dynamique des territoires : Maintien et Implantation d’outils agroalimentaires sur le département, la place de l’agriculture dans la société, l’agriculture génératrice d’emploi, Pôle d’excellence viande.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui