L'Union Paysanne 05 septembre 2014 à 08h00 | Par Richard Zizert

Elevage - Une vitrine du savoir-faire corrézien

La cité gaillarde a accueilli comme chaque fin d’été, le Festival de l’élevage de Brive. Une ferme géante, qui a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Une édition pleine de nouveautés et qui a profité d’un temps estival idéal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Festival de l'Élevage  de Brive reste un rendez-vous important pour les éleveurs corréziens. Le concours Limousin reste une des attractions phares pour les visiteurs et professionnels agricoles.
Le Festival de l'Élevage de Brive reste un rendez-vous important pour les éleveurs corréziens. Le concours Limousin reste une des attractions phares pour les visiteurs et professionnels agricoles. - © Richard Zizert

L’été a été bien maussade, mais fort heureusement, c’est le soleil qui a été de la partie tout au long du festival. Une ferme de 10 000 m² a pris forme sur la place de la Guierle de Brive-La-Gaillarde. Pour cette nouvelle édition, l’organisation du Festival avait choisi de mettre à l’honneur le veau de lait sous la mère.

 

Le veau de lait en vedette

A cette occasion, un pavillon entier sur le parvis de la place lui était réservé. Il faut dire qu’il s’agit d’une production emblématique du département. La Corrèze assure environ un quart de la production française, soit plus de trente-deux mille veaux par an.

Ainsi, la confrérie du veau de lait tenait un stand qui a connu un immense succès. En effet, nombreux étaient les visiteurs à faire la queue pour pouvoir acheter un morceau de viande. De plus, la présence de l’association de restaurateurs brivistes, les Tables Gaillardes, complétait l’animation autour du veau de lait. Ces derniers ont fait de multiples démonstrations auprès des visiteurs sur les différentes manières de le cuisiner et surtout de le sublimer.

Une étable à l’ancienne était également reconstituée. Stéphane Gorce, agriculteur sur la commune d’Estival avaient amené ses vaches et leurs veaux. L’occasion pour les visiteurs d’assister à la tétée du veau.

 

La Corrèze, c'est aussi les élevages laitiers, comme en a témoigné le concours Prim'Holstein, qui a été gage de qualité pour les éleveurs participants.
La Corrèze, c'est aussi les élevages laitiers, comme en a témoigné le concours Prim'Holstein, qui a été gage de qualité pour les éleveurs participants. - © Richard Zizert

Les traditionnels concours

Mais le Festival de l’Elevage de Brive, c’est surtout les concours Limousin et Prim’Holstein qui sont les plus importants du département. Ces derniers se sont déroulés devant un public nombreux toute la journée de samedi (retrouvez notamment les résultats en page 4), avant les prix d’ensemble qui avaient lieu dans les jardins de la Guierle le dimanche. Le prix d’ensemble du concours Limousin ayant été décerné au Gaec Bourbouloux à Saint-Ybard, alors que celui de Prim’holstein est revenu au Gaec Leyrat-Felgines à Voutezac.

Les éleveurs Salers, même sans concours officiel, ont tiré à nouveau leur épingle du jeu. Ils ont procédé, à l’élection de Miss Salers 2014 par le public. Un évènement ludique qui aura permis de mettre à contribution les visiteurs. Miss salers 2014 est une charmante vache du Gaec Fourtet et Compagnie, à Saint-Julien aux Bois.

 

Une salle Brassens remplie

Cette année, les stands des saveurs gourmandes ont investi la salle Brassens, ce qui n’avait pas pu être le cas, l’an passé car elle était en travaux. Un nouvel emplacement profitable et dont les allées n’ont pas désempli tout au long du weekend. Il y en avait pour tous les goûts, de la charcuterie aux fromages, du pain aux mignardises. Ce succès met en évidence l’importance que le grand public porte aux produits locaux et issus de la ferme.

 

Des animations ludiques

Avant tout un évènement grand public, le Festival propose de nombreuses animations divertissantes. Le stand des éleveurs laitiers a toujours beaucoup de succès avec notamment la traite en direct, et la possibilité de repartir avec du lait de vache frais. Les animations équestres ont également ravi les visiteurs avec plusieurs spectacles mêlant acrobaties et élégance.

Enfin, les Jeunes Agriculteurs de Corrèze proposaient un repas 100% local qui a satisfait les papilles des visiteurs : bœuf à la broche, frites fraîches, cantal de la fromagerie Duroux, pomme du limousin, eau de Treignac et vin de Branceilles. Les entrées ont d’ailleurs été largement supérieurs aux années précédentes, preuve de la réussite du restaurant JA.

 

Sur leur stand, Dfp Nutaliance et les Jeunes Agriculteurs ont procédé à la signature d'une charte de soutien à l'installation des jeunes.
Sur leur stand, Dfp Nutaliance et les Jeunes Agriculteurs ont procédé à la signature d'une charte de soutien à l'installation des jeunes. - © Richard Zizert

Charte installation

Convention entre les jeunes Agriculteurs et Dfp Nutaliance

 

Samedi matin, Benoît Costes, responsable commercial ruminant chez Dfp Nutraliance, Jérôme Pascarel, président JA, ainsi que Vincent Dufaure (JA, du Gaec des Combes, à Ussac, production laitière) et son technicien, Jean-Luc Gutierrez ont tous signé une charte installation pour les jeunes installés.

«C’est une position importante pour Dfp Nutraliance de soutenir les jeunes installés, c’est l’avenir de l’agriculture de notre région qui en dépend, rapporte Benoît Costes. Cette convention consiste à apporter au signataire des conseils individualisés techniques dans la qualité alimentaire, ainsi qu’une aide financière de 1000 € répartie sur trois années. Cette aide concerne différents services comme le vétérinaire, les audits…»

En parallèle, les Jeunes Agriculteurs et le Crédit Agricole ont également signé une convention de soutien et de partenariat dans le parcours à l’installation.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui