L'Union Paysanne 07 février 2014 à 08h00 | Par Propos recueillis par Richard Zizert

FDSEA - «Il est primordial que l’on défende nos intérêts, nos productions, notre métier»

À l’occasion des réunions cantonales 2014, rencontre avec Henri Mazeau, délégué cantonal du canton d’Égletons. L’opportunité d’évoquer avec lui son implication syndicale et le rôle des délégués cantonaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Henri Mazeau : "Le délégué cantonal doit s'impliquer dans la vie du canton, il doit connaître les agriculteurs de son secteur. Il fait également le lien entre le terrain et la FDSEA."
Henri Mazeau : "Le délégué cantonal doit s'impliquer dans la vie du canton, il doit connaître les agriculteurs de son secteur. Il fait également le lien entre le terrain et la FDSEA." - © FDSEA 19

Quel est votre parcours syndical et quand avez-vous décidé de vous investir dans le syndicalisme ?

Le syndicalisme et mon implication ont été une évidence dès que je suis devenu agriculteur. Le syndicalisme a été une véritable vocation. A l’époque, j’ai contribué à la création du centre cantonal syndical des Jeunes Agriculteurs d’Égletons. J’ai fait partie du bureau JA. Puis, je me suis investi au sein de la FDSEA. J’ai brigué mon premier mandat de délégué cantonal d’Egletons en 1990.

 

Pourquoi vous êtes-vous impliqué dans ce rôle ? Concrètement, quel est le rôle du délégué cantonal ?

L’engagement de chaque personne dans le syndicalisme est le même, défendre les agriculteurs. C’est notre but principal, il est primordial que l’on défende nos intérêts, nos productions, notre métier.

Le délégué cantonal est un véritable animateur de son secteur. Il doit connaître les agriculteurs de son canton, savoir leurs projets ou leurs problèmes. Il doit faire remonter les informations aux responsables départementaux. Le délégué doit également chercher des agriculteurs prêts à s’investir, notamment au niveau des syndicats locaux de leur commune. Il doit tout simplement fédérer les agriculteurs de son canton. Cela a récemment été le cas avec Corinne Menzin-Privat que j’ai incitée à rejoindre la liste FDSEA-JA lors des élections Chambre. Depuis, nous travaillons conjointement sur le canton.

C’est aussi son rôle de relayer les informations du réseau syndical FDSEA, et ses décisions et évolutions. Il doit s’impliquer dans la vie du canton, comme par exemple lors des opérations paille, maïs.... Il sert de liaison entre le terrain et l’équipe administrative de la FDSEA. De plus, il est important d’entretenir des liens avec les maires des communes notamment dans le cadre de zonages Agriculture-Forêt, la définition des PLU ou la présence dans les commissions d’aménagement foncier…

 

Au niveau de votre canton Égletons, comment se porte-t-il ? Et syndicalement, quels en ont été les faits marquants ?

Egletons est un petit canton au niveau du nombre d’agriculteurs. Il n’y a qu’une cinquantaine d’exploitations, plus de la moitié étant adhérentes à la FDSEA. La principale problématique est qu’un tiers d’entre-elles ont des chefs d’exploitations qui ont plus de cinquante-cinq ans. Les réunions Prit (Programme régional installation transmission), organisées par la Chambre d’Agriculture et la FDSEA ont permis d’amorcer un recensement. Donc soit on va aller à l’agrandissement des exploitations restantes, soit il faut installer des jeunes pour en reprendre certaines.

Je suis très fier de l’implication syndicale de mon canton. L’exemple le plus probant concerne la manifestation Charal en 2010. L’ensemble des agriculteurs du canton s’est impliqué dans l’organisation en préparant tout le matériel. Les agricultrices ont cuisiné tous les repas aussi. Tout le monde s’est investi, et énormément travaillé pendant près d’une semaine. J’ai été très content de ces ferveur et intérêt. L’opération plastique est aussi un moment important et convivial du canton. Je remercie d’ailleurs ceux qui coordonnent l’opération, Jacqueline Ballet, Nadine Courteix et Jacques Guillaumie.

Propos recueillis par Richard Zizert

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui