L'Union Paysanne 19 mars 2010 à 10h43 | Par SF

FDSEA - Individuellement et collectivement responsable

Le dernier conseil d’administration a été marqué pour l’essentiel par les actuels problèmes de conjoncture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Conjoncture, photovoltaïque, taxe à la défriche... autant de sujets abordés en conseil qui agacent les administrateurs.
Conjoncture, photovoltaïque, taxe à la défriche... autant de sujets abordés en conseil qui agacent les administrateurs. - © DR

L'ouverture du conseil d'administration du vendredi 12 mars a été effectué par le président Tony Cornelissen, qui en préalable a remercié tous les responsables de la FDSEA, les électeurs et les électrices qui se sont mobilisés à l'occasion des élections à la MSA, entre autres les délégués cantonaux élus qui, lors de l'assemblée générale, ont reconduit Daniel Gaillat à la présidence.

A quant la fin de crise ?
Indiquant que les réunions cantonales touchaient à leur fin, le président souligne la morosité ambiante dans laquelle se trouve l'agriculture, toutes productions confondues. Et de rappeler que chacun doit se prendre en charge, s'organiser, être maître de son propre destin... «Faire du syndicalisme, ce n'est pas tout attendre des autres. C'est s'engager pour une cause où chacun est individuellement et collectivement responsable...». Souligné par plusieurs membres, à la crise conjoncturelle s'ajoute aujour-d'hui un problème alimentaire dans nombre de secteurs, où foin et paille font cruellement défaut.

Interférence des problématiques
Aux secteurs en difficultés, tels les pommes, vaches, veaux et porcs, les responsables laitiers font état de l'aide conjoncturelle prochainement attribuée aux producteurs de lait.
Ils expriment leur inquiétude et attirent l'attention des professionnels sur la problématique qui se fait jour «où de plus en plus de producteurs de lait en difficulté ont tendance à abandonner la production laitière, en sollicitant des droits PMTVA, droits qui ne sont pas eux non plus extensibles à l'infini, et que certains producteurs allaitants ont beaucoup de mal à obtenir vu le contexte».

Aucun projet au sol !
Enfin sur le dossier photovoltaïque, une volonté se fait jour et s'élève avec virulence contre les projets au sol en friche industrielle, qui à terme auront «par glissement» d'inévitables répercutions sur les terres agricoles. Quel que soit l'objet, la FDSEA ne veut voir aucun projet photovoltaïque au sol. Elle intercèdera en ce sens auprès du préfet.

Agacement et satisfaction
Si les rallonges budgétaires sollicitées par la FNSEA ont fait l'objet de la part du Président de la République d'une annonce au Salon de l'agriculture, les responsables de la FDSEA, soutenus par les délégués cantonaux, ont exprimé un certain agacement quant aux versements du «plan d'urgence» qui devaient être effectués dans les meilleurs délais.
Par ailleurs, la FDSEA relève et se félicite de l'accélération des versements des crédits TVA, ainsi que de l'obtention de l'avance de trésorerie du conseil général relative au supplément de la Pac 2010.

TéléPac, une simplification à saisir
Suite à la rencontre que la FDSEA a eu avec la Direction départementale des territoires (DDT), et pour laquelle cette dernière, selon les exigences ministérielles, engage un programme d'appui aux nouveaux télédéclarants, destiné à favoriser les déclarations de surface, PMTVA, ICHN et autres par informatique, des permanences gratuites, assurées par des agents de la DDT se tiendront à Brive, Tulle et Ussel sur simple rendez-vous. Le président rappelle que «les déclarations papiers ont quasiment vécues», et qu'à l'heure de l'informatique elles n'auront plus lieu d'être en 2012. «Il convient que les agriculteurs dans un esprit d'autonomie et de responsabilité soient capables d'effectuer par eux-mêmes ces déclarations». C'est dans ce but et cet esprit que la FDSEA a décidé de reconduire son accompagnement auprès des agriculteurs.

Appui des OPA
Suite à la consultation lancée par la FDSEA auprès des autres OPA pour connaître leurs positions sur le dossier relatif à la taxe à la défriche et au principe de compensation, les membres du conseil, forts de l'appui de plusieurs organisations agricoles, décident, outre une pétition, de saisir M. le préfet ainsi que plusieurs instances nationales.

Une newsletter réservée aux adhérents
Un nouveau mode de communication spécifique aux adhérents sera mis en place, au travers d'une lettre d'info ou newsletter hebdomadaire envoyée uniquement par mail. Pour ce faire chaque adhérent à jour des cotisations est invité à communiquer impérativement son mail.

Assemblée générale le 8 avril
Décalée pour fait d'élection régionale, l'assemblée générale de la FDSEA aura lieu le 8 avril prochain avec la participation de Daniel Prieur, membre du bureau de la FNSEA et président de la commission Montagne. Les membres du conseil ont affiné le programme qui s'articulera autour des enjeux de «la PAC après 2013...» où de nombreux intervenants nationaux et régionaux donneront leur sentiment sur la place de l'agriculteur corrézien dans ce grand concert, qui ne sera pas seulement français et européen.

Périmètre de captage, certificat d'aptitude professionnelle pour le transport des animaux, chasse, dégâts dus aux sangliers et cerfs, coût du contrôle pour mise aux normes des pulvérisateurs sont venus, entre autres, clore les débats de ce conseil.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui