L'Union Paysanne 04 novembre 2011 à 10h29 | Par SF

FDSEA- JA opération paille - Tout a une fin…

Hier, la dernière rame de train a été déchargée en gare de Brive en présence de nombreuses personnalités.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La 27e rame de train en provenance d’Etampes, la dernière d’une longue série dans le cadre de l’opération collective solidarité paille initiée en mai dernier, a été déchargée ce jeudi 3 novembre à Brive en présence de nombreuses personnalités départementales, régionales et nationales qui, au travers de leurs services, ont participé directement ou indirectement à la mise en œuvre de cette opération d’une ampleur inégalée dans le département au sein de la profession agricole.

Le bilan de cette action menée conjointement avec la SNCF-Géodis, tout comme le point sur l’ensemble du dossier sécheresse a été fait sur l’exploitation d’Alain Estivie au Got de Turenne (producteur de veau de lait sous la mère, ovins, tabac ; bénéficiaire de l’opération et bénévole au déchargement) par Tony Cornelissen, président de la FDSEA, Mathieu Jimenez, président des JA, en présence de Sophie Thibault, préfet de la Corrèze et de François Hollande, président du Conseil général.

Nous reviendrons ultérieurement sur les détails de cette journée, qui aura marqué le point final de l’action, ainsi que la visite qui s’en est suivie.

Après la paille, la FDSEA poursuit avec l’opération maïs ensilage. Une autre aventure au bénéfice d’autres exploitants en manque de matière première.

Après la sécheresse de printemps, un été pourri mais bénéfique, une seconde sécheresse s’installée à l’automne, avec d’autres incidences dont doit tenir compte l’administration au travers des deux missions d’enquête programmées le 28 octobre et le 2 novembre. D’ailleurs, la FDSEA ainsi que les JA en comité sécheresse à la préfecture ont déjà insisté sur le fait que les conclusions devaient être au minimum confirmées, voire amplifiées au regard du manque de pluviométrie, des gelées précoces, de l’état des parcelles, des stocks fourragers largement entamés, sans omettre la problématique de l’approvisionnement des cheptels en eau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui