L'Union Paysanne 16 avril 2010 à 10h59 | Par T.A

FDSEA - L’après 2013 : quelle Pac et quelle place

L’assemblée générale, qui s’est tenue vendredi dernier, a permis de dresser un bilan d’activité mais s’est surtout tournée vers l’avenir en s’interrogeant sur la Pac après 2013.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Pac n'est pas seulement une affaire agricole... c'est la nation qui doit se solidariser avec son milieu.
La Pac n'est pas seulement une affaire agricole... c'est la nation qui doit se solidariser avec son milieu. - © DR

L'assemblée générale de la FDSEA est un moment phare de l'année syndicale. Ainsi, le 9 avril, une centaine de personnes s'est rendu à Tulle pour assister aux travaux du 64e congrès.
Le matin, pour changer les habitudes, le rapport d'activités a été présenté sous forme d'un film. A sa suite a eu lieu un exposé sur la Pac, depuis sa création aux dernières mesures de 2010, à l'issue duquel la salle a pu débattre.
L'après-midi s'est avérée abondante en interventions de qualité. La table ronde qui portait sur la Pac après 2013 et la place des agriculteurs corréziens a apporté des discussions et des commentaires aussi nombreux qu'intéressants.
Interventions de qualité, richesse des débats, en somme une assemblée générale qui a rassemblé toutes les conditions pour être réussie.

En attente de réponses, les questions ne manquent pas.
En attente de réponses, les questions ne manquent pas. - © DR

Rapport d'activité de l'année 2009

Pour innover, cette année le rapport d'activité a été présenté sous la forme d'un film. Voici les grandes lignes de ce qui a été visionné.
L'année 2009 a été riche en actions syndicales
Les principales mobilisations ont porté sur la baisse des revenus agricoles, marquée entre autres par la manifestation à Limoges le 16 octobre 2009, qui a permis d'aboutir au « Plan Sarkozy ». Ce plan, qui n'a certes pas atteint nos espérances, a quand même permis de réaliser 900 prêts pour un total de 11 175 000 €. Pour les Fonds d'Allégements des Charges, le besoin est de 2 250 000 €, l'enveloppe actuelle est de 1 050 000 € en Corrèze. Etaient compris aussi dans ce plan les demandes de TIPP (remboursement partiel des carburants), et l'exonération des charges patronales pour les employeurs de main d'œuvre.
L'année 2009 a aussi été l'année des revendications sur les prix et les marges. Cela s'est manifesté par la mobilisation du 1er octobre 2009 à Tulle qui a permis la vente des produits aux prix payés producteurs, ainsi que par celle en septembre 2009 au Super U de Lubersac. La FDSEA a tout de même obtenu un Observatoire des prix et des marges au niveau du département, et créé une association pour développer l'approvisionnement local, « l'Assiette de Chez Nous ».
D'autres dossiers ont aussi été défendus notamment sur la conditionnalité avec l'autorisation de retournement des Prairies Permanentes (si réimplantation de un hectare pour un hectare, avec 5% tolérés dus aux contraintes parcellaires), mais aussi sur la vaccination contre la FCO (prolongement de la durée de financement du vaccin par l'Etat au 30 juin 2010). Les dossiers sur la taxe à la défriche, les élections MSA, le Captav ont aussi marqué l'année 2009.
Quand au combat sur la Pac 2010, nous avons obtenu de nouvelles aides, entre autres la nouvelle Dotation Herbe, soit onze millions d'euros supplémentaires au bénéfice des agriculteurs corréziens.
La FDSEA a mené aussi tout au long de l'année des actions destinées à faciliter le quotidien des agriculteurs : l'Opération TéléPac, le Point pommes, Agri Pro (achats groupés), Agri emploi 19 et le Service de Remplacement, les Rencontres de l'Agriculture, ...
Les Sections et Commissions ont aussi joué des rôles importants dans la défense des productions, la promotion du métier d'agriculteur, ou encore la défense des intérêts socio-économiques des agriculteurs (actifs et retraités).

Les grandes dates de l'histoire de la Pac

1957 : Signature du traité de Rome créant l'Union Européenne
Définition des orientations de la future Pac

1962 : Création de la Pac
- Augmenter les productions agricoles
- Sécuriser les approvisionnements
- Fournir des produits alimentaires en quantité et à bas prix
Intervention par la régulation des marchés (intervention, stockage, restitution)

1984 : Mise en place des quotas laitiers

1992 : Réforme de Mac Sharry
- Premières aides directes aux agriculteurs, liées à la baisse des prix sur le marché intérieur
- Gel de certaines terres obligatoire
- Création du deuxième pilier (environnement, développement rural)

1999 : la réforme de l'Agenda 2000 conforte cette première réforme

2003 : Réforme de 2003
- Découplage
- Instauration des Droits à Paiement Unique (DPU)
- Modulation et développement du deuxième pilier
- Conditionnalité des aides

2010 : Bilan de Santé de la Pac

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui