L'Union Paysanne 07 avril 2017 à 08h00 | Par RZ

Fdsea : «la campagne PAC 2017 démarre mal»

Seul un quart des agriculteurs corréziens peut accéder à leur télé-déclaration PAC suite à des retards d’instruction vis-à-vis des services de l’Etat. Une situation intolérable pour la FDSEA et les JA qui se sont invités de manière inopinée à la Préfecture de la Corrèze vendredi 31 mars en soirée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La délégation a été reçue expressément par les services de l’Etat.
La délégation a été reçue expressément par les services de l’Etat. - © RZ

Alors que le service Telepac 2017 est en fonction depuis le 1er avril, trois mille agriculteurs corréziens se retrouvent bloqués et dans l’impossibilité de réaliser leur dossier 2017. La raison est le retard pris dans l’instruction de leur dossier 2016.

 

Une régularisation pas avant mi-avril

Une situation incompréhensible et intolérable qui a conduit une délégation de la Fdsea, menée par son président Daniel Couderc, à rendre une visite surprise au préfet de la Corrèze, Bertrand Gaume et au directeur adjoint de la DDT 19, Laurent Cyrot, ven-dredi 31 mars dernier, en soirée. Ils ont ainsi été reçus en urgence dans les locaux de la Préfecture.

Le président de la FDSEA a tenu à alerter les services de l’Etat face à ce nouveau tollé, «encore une situation anxiogène pour notre profession, après une année 2016 où la cacophonie du versement des aides a atteint son summum».

Une situation qui n’est cependant pas exclusive à la Corrèze. Trente-six autres départements du territoire sont dans cette situation. Ce retard d’instruction vient principalement d’un changement de photo qui nécessite un traitement, exploitant par exploitant.

Le directeur adjoint de la DDT a assuré aux représentants de la Fdsea que tout le monde pourra faire sa déclaration au plus tard le 15 avril, et que chaque jour de nouveaux exploitants seront débloqués. Daniel Couderc a néanmoins tenu à rappeler que «cette situation restait tout de même inacceptable vis-à-vis de la profession agricole, qui subit beaucoup trop de déconvenues depuis plusieurs mois».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui