L'Union Paysanne 24 février 2012 à 09h55 | Par SF

FDSEA - Mobilisation pour l’assemblée générale…

Réunis sous la présidence de Michel Queille, secrétaire général de la FDSEA (Tony Cornelissen étant retenu à l’assemblée générale de Perlim), les membres du bureau ont examiné plusieurs points d’actualité, notamment l’instauration des barrières de dégel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cantonales et assemblée générale, un large tour d'horizon pour construire ensemble l'agriculture de demain.
Cantonales et assemblée générale, un large tour d'horizon pour construire ensemble l'agriculture de demain. - © FDSEA 19

Barrière de dégel : dérogations

Après avoir pris connaissance de l’instauration des barrières de dégel, il est rappelé le travail mené par Tony Cornelissen, le président de la FDSEA, pour obtenir des dérogations afin de fournir les exploitations en aliments du bétail. Si l’enlèvement des animaux vivants et la collecte de lait ne posent aucun problème, par modification de l’arrêté de 2009, les livraisons de paille rentrent dans les denrées de première nécessité. Cet acquis est à relever vu les besoins importants dus à la sécheresse (page ci-contre cartographie des barrières de dégel et liste des plateformes mises en place par la FDSEA).

 

Virus de Schmallenberg

Si cette maladie touche pour l’heure principalement les ovins, les premiers cas sur bovins dans le nord de la France posent question quant à la vitesse de propagation du virus. D’où une certaine inquiétude sur la future ampleur que prendra cette maladie. Pour Michel Queille, «tout va être bon, comme pour la FCO, pour peser sur les prix. Pour preuve le récent blocage de 1 150 bovins destinés aux marchés russe, biélorusse et à destination du Kazakhstan. Certains éleveurs corréziens sont concernés, ce qui n’est pas sans leurs poser des problèmes».

 

- © FDSEA 19

Les cantonales

Perturbées par le froid, les réunions cantonales se déroulent dans un excellent état d’esprit. Axées sur les évolutions de la prochaine Pac, les membres du bureau relèvent unanimement le travail qui reste à mener notamment sur le recouplage de la PMTVA et le retournement des prairies destiné à améliorer l’autonomie fourragère des exploitations.

Abordés, les derniers chiffres du recensement agricole, qu’ils soient nationaux ou départementaux, laissent les agriculteurs sur des attentes fortes en matière d’orientation agricole. D’où l’interrogation : «quelle agriculture voulons-nous en Corrèze ?», thème central de la prochaine l’assemblée générale qui se déroulera le 9 mars prochain.

Dans l’objectif de conforter les orientations ainsi voulues, les membres du bureau décident d’une large consultation au travers de rencontres qui auront lieu cet été au sein des cantons, destinées à établir un projet dans la perspective des prochaines élections à la Chambre d’agriculture. Consultation importante qui déterminera notre représentativité vis-à-vis des autres syndicats. Pour ce faire la FDSEA devra proposer «une liste rajeunie, féminisée, ouverte bien sûr aux sortants et à tous ceux qui sont dans l’esprit de travail de la FDSEA».

 

GNR

Sollicité par bon nombre d’agriculteurs face aux difficultés rencontrées en cette période de grand froid, le bureau de la FDSEA acte le principe d’élaborer une opération d’achat collective en GNR (Gasoil non routier).

 

Michel Queille, secrétaire général, a axé les travaux sur les questions d'actualité.
Michel Queille, secrétaire général, a axé les travaux sur les questions d'actualité. - © FDSEA 19

Débat sur les filières

Dans le cadre de la future Pac et des soutiens recouplés que chacun souhaite pour sa production, il est rappelé que les agriculteurs et les filières elles-mêmes doivent se prendre en main, s’organiser et ne pas tout attendre de l’État ou de l’Union européenne.

Concernant le dossier Lactalis, Jean-Pierre Brousse souligne qu’une concertation régionale aura lieu pour déterminer le positionnement et les suites à donner.

 

Assemblée générale

Celle-ci aura lieu le vendredi 9 mars avec la participation d’une délégation d’agriculteurs de l’Essonne, acteurs de l’opération paille, accompagnée de Damien Greffin, membre de la commission syndicale de la FNSEA. A cette occasion il sera abordé, avec la participation de Thierry Bouleau, l’avenir de l’agriculture corrézienne dans le cadre de la future Pac.

Il est renouvelé à tout le réseau FDSEA de mobiliser les agriculteurs afin de «peser» par leur participation et prise de parole sur les futures orientations qu’ils entendent donner.

Pour conclure, les membres du bureau prennent actent de la prolongation de la période de chasse jusqu'à fin févier. Demande formulée en son temps par la FDSEA aux autorités préfectorales et à la DDT.

A retenir

L’assemblée générale de la FDSEA aura lieu vendredi 9 mars à Tulle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui