L'Union Paysanne 18 septembre 2015 à 08h00 | Par Richard Zizert

Forte fréquentation pour cette sixième vente

La coopérative des Eleveurs du Pays Vert a organisé pour la sixième année une vente de reproducteurs limousins le vendredi 11 septembre dernier à Lubersac en Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Animée par les techniciens de la coopérative Des Eleveurs du Pays Vert, la vente a remporté un fort succès puisque la quasi-totalité des veaux a trouvé preneur.
Animée par les techniciens de la coopérative Des Eleveurs du Pays Vert, la vente a remporté un fort succès puisque la quasi-totalité des veaux a trouvé preneur. - © Richard Zizert

Près d’une centaine de personnes, principalement des éleveurs, avait répondu présent pour cette vente de reproducteurs limousins. Il faut dire que la quarantaine de taureaux, âgés de dix à dix-huit mois, sélectionnée par les techniciens de la coopérative, avait de quoi séduire.

 

Une sélection de qualité

Tous inscrits au Herd Book limousin, les taureaux mis en vente ont donc suscité les convoitises. Cette vente, outre le haut potentiel génétique de ces bêtes, possède toutes les garanties sanitaires puisque les exigences présentent les mêmes garanties que les entrées en station.

A cette occasion, la place du foirail de Lubersac était pleine avec une forte fréquentation des éleveurs adhérents à la coopérative et des acheteurs venus de toute la France et l’étranger.

Trente-cinq veaux étaient proposés à la vente provenant d’élevages corréziens, haut-viennois et cantaliens. Sur cette sélection, trente-quatre ont trouvé preneur, preuve du succès de cette vente annuelle. Les veaux ont mis aux enchères sous pli cacheté, celui ayant fait l’offre la plus élevée, remportant la vente. Les veaux se sont vendus en moyenne de prix à deux mille neuf cent cinquante euros.

Trois veaux sont partis au-dessus de quatre mille euros. L’enchère la plus élevée est à attribuer au jeune taureau, Jockey, du Gaec Pimpin. Il est parti chez un éleveur belge avec la plus haute mise de la vente, soit quatre mille cinq cent vingt euros. Sur la totalité des acheteurs, ils proviennent essentiellement d’élevages du Limousin mais aussi de la Dordogne, de la Lozère, de l'Allier et de la Saône et Loire. Cette présence d’acheteurs hors département atteste de l’attrait grandissant pour cette vente de reproducteurs qui s’est achevée en fin de matinée.

 

Cette vente représente un moment d’échange privilégié entre vendeurs et acheteurs.
Cette vente représente un moment d’échange privilégié entre vendeurs et acheteurs. - © Richard Zizert

Une journée de convivialité et de partage

Cette grande journée limousine a marqué une pause conviviale avec un repas mêlant charcuterie et viande bovine des filiales du groupe Altitude (Covial et Veau Du Limousin). Cela a permis avec différents protagonistes de la vente (acheteurs, vendeurs et techniciens) d’échanger lors d’un moment de partage.

Cette grande journée s’est poursuivie l'après-midi avec la vente de douze génisses laitières prêtes à vêler. Deux races été mises en vente, les vaches normandes se sont vendues en moyenne à deux mille euros et les montbéliardes à mille sept cent euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui