L'Union Paysanne 26 septembre 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Golden AOP - Pommes : la campagne 2014 a commencé

La cueillette de la golden AOP du Limousin a débuté la semaine passée sur les départe-ments de Corrèze, Creuse, Dordogne et Haute-Vienne. La récolte 2014 promet d’être belle en quantité et en qualité. Seul nuage à l’horizon, l’embargo russe qui risque de mettre à mal les prix de vente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une année qualitativement et quantitativement bonne, néanmoins la menace pèse suite à l'embargo russe de cet été sur les futurs prix payés aux producteurs.
Une année qualitativement et quantitativement bonne, néanmoins la menace pèse suite à l'embargo russe de cet été sur les futurs prix payés aux producteurs. - © P. Dumont

C’est à Vignols (19) sur le verger d’Hervé Germain que l’Association Pommes du Limousin (APL) et l’Association Régionale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture (AREFA) du Limousin ont officiellement annoncé le 16 septembre le début de la récolte 2014. Accompagnés de leurs partenaires, au premier rang desquels Pôle Emploi, ils ont présenté la saison qui s’annonce et les dispositifs mis en place pour recruter les cueilleurs.

 

Une belle récolte en perspective

Si l’été pluvieux a consterné les touristes, il a en revanche satisfait les producteurs de pommes. Associé à un automne ensoleillé, il a permis à la golden du Limousin d’arriver à maturation sous les meilleurs auspices. Comme cent mille tonnes de pommes vont être ramassées dans les trois semaines qui viennent. De calibre et de qualité homogène, elles présentent cette belle face rosée, prisée du consommateur et qui leur avait fait défaut l’an passé. Pour les récolter, cinq mille cueilleurs sont sur le pont. Une grosse partie d’entre eux, pour la plupart des habitués, ont été directement recrutés par les arboriculteurs. Les Points Pommes, fruit du partenariat entre Pôle emploi, l’Arefa Limousin, les Fdsea et les Chambres d’agriculture de Corrèze et de Haute-Vienne drainent aussi une bonne partie des offres et des candidatures de saisonniers. Pour 2014, une quarantaine d’arboriculteurs haut-viennois et une cinquantaine de corréziens ont ainsi adressé leurs offres de travail saisonnier aux Points pomme de Saint-Yrieix et de Brive. Des offres qui ont permis le recrutement de près de cinq cent cueilleurs dans les deux départements. Pour ceux qui n’ont pas de moyens de locomotion ou des ressources financières limitées, des bus permettent aux cueilleurs de rejoindre gratuitement les vergers. Cette année encore, ce dispositif mis en place par l’Arefa Limousin et financé par la Région Limousin, les Conseils généraux de Corrèze et de Haute-Vienne et les arboriculteurs conduira près de quatre cent cueilleurs sur site au départ de Limoges, Tulle et Brive.

Des incertitudes sur les ventes

Malgré une récolte prometteuse et une organisation sans failles, les producteurs ne cachent ce-pendant pas leurs inquiétudes. Et pour cause, l’embargo russe instauré en août dernier sur les fruits et légumes va impacter directement les pomiculteurs limousins qui exportent actuellement 7 % de leur production en Russie. Les conséquences indirectes pourraient être encore plus dures. En effet, les polonais qui ne pourront commercialiser leurs pommes sur le marché russe risquent de se tourner vers la France avec pour corollaire une chute des prix.

Après avoir annoncé 125 M€ d’aides pour la filière fruits et légumes, la Commission Européenne a fait volte face, submergée par les demandes d’indemnisation des producteurs polonais qui représentaient à elles seules 87 % de l’enveloppe globale. Un nouveau mécanisme de soutien plus adapté et basé sur les volumes d’exportations de chaque pays en 2013 devrait entrer en vigueur dans les jours à venir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui