L'Union Paysanne 03 juin 2011 à 10h23 | Par P. Dumont

Inovlim - L’interprofession ovine régionale porte ses efforts sur la formation

Bilan des actions menées en 2010, perspectives pour 2011, l’interprofession ovine du Limousin (Inovlim) a fait le point lors de son assemblée générale, le 24 mai en présence de représentants de l’interprofession ovine nationale (Interbev ovins).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2011 la communication suivra deux axes : la promotion de l'agneau français et des produits renouvelés.
En 2011 la communication suivra deux axes : la promotion de l'agneau français et des produits renouvelés. - © DR

Première constatation pour la filière, celle d’une situation plutôt favorable. Les prix se maintiennent, les importations en provenance d’Océanie se tassent. Le revenu des éleveurs se redresse et ceux qui ont contractualisé leur production ont reçu, en plus de l’aide ovine de 21€ par brebis, une majoration de 3 €, suite aux deux accords interprofessionnels signés en décembre. Les mem-bres de l’assemblée générale ont profité de la présence de Jacques Giroux, pour aborder les nom-breux dossiers interprofessionnels mis en œuvre par Interbev Ovins (recherche et développement, contractualisation, innovation, communication, etc.). Concernant la contractualisation, un accord de second niveau entre abatteurs et distributeurs est actuellement à l’étude. Certains interlocuteurs, dont la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD), ont émis un avis favorable mais des précisions techniques doivent encore être apportées au texte. Au sujet des machines à classer, une machine australienne, installée à l’abattoir de Gramat (46) est actuellement en test. Un travail est par ailleurs mené pour affiner les équations de prédiction. Toujours à Gramat, des tests sur des techniques de décontamination physique des carcasses ont été conduits récemment avec des premiers résultats encourageants. Les représentants d’Interbev ont également abordé les actions de communication prévues en 2011. Deux axes forts : la promotion de l’agneau français et des produits renouvelés pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. Pour atteindre ces objectifs, une palette d’actions qui valorisera l’agneau Presto et l’agneau sous signe officiel de qualité est déclinée en région.

Enfin, les participants ont évoqué les actions du Comité Interprofessionnel Ovin Centre Ouest (CIOCO). Ce comité rassemble les interprofessions ovines du Limousin, du Centre et de Poitou-Charentes en vue de la mise en œuvre de l’action interprofessionnelle en faveur de la Reconquête ovine en région. Outre l’organisation des Ovinpiades des jeunes bergers, manifestation emblématique depuis plusieurs années, le CIOCO concentrera ses efforts à venir sur la formation des éleveurs et des techniciens.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui