L'Union Paysanne 16 mars 2011 à 09h55 | Par JA

Intervention de Mathieu Jimenez - 2011 sera-t-elle l’année de trop ?

Dans ses propos, le président des JA de la Corrèze a rappelé le rôle des Jeunes agriculteurs pour faire face à la situation difficile des années passées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mathieu Jimenez : "Les groupes de travail sont les poumons du syndicalisme"
Mathieu Jimenez : "Les groupes de travail sont les poumons du syndicalisme" - © DR

«En ces temps difficiles où l’agriculture française et surtout l’agriculture de type familial comme celle de la Corrèze connaît une crise sans précédent, je me dois, en tant que président et surtout en tant qu’éleveur corrézien, d’informer les acteurs de l’agriculture au sens large de la catastrophe économique et humaine qui se prépare dans nos fermes.

En effet, l’année 2010 a été, une fois encore, une année de crise :

- baisse des revenus déjà très bas,

- explosion du prix des matières premières (céréales, paille, engrais, fioul),

- surcoût de la vaccination FCO,

- baisse des cours des animaux,

- et pour une grande partie des éleveurs corréziens l’obligation d’acheter du fourrage hors de prix pour pouvoir subvenir aux besoins alimentaires de leurs troupeaux pour la période hivernale.

C’est encore une année noire, j’ai envie de dire l’année de trop qui fragilise considérablement la ferme Corrèze. J’espère que mes propos auront été entendus et que la politique de certains changera.

Mais je tiens à ne pas faire de mon discours un discours alarmant. En effet, il n’y a jamais eu de crise comme celle que nous vivons aujourd’hui. A 25 ans, je me dois de rappeler aux JA que le syndicat JA Corrèze est l’une des clés pour relever la tête et proposer la politique agricole de l’avenir que nous souhaitons.

Je suis fier d’être à la tête de ce syndicat qui malgré la crise et la morosité ambiante est force de propositions et de projets.

Les JA de la Corrèze aujourd’hui, c’est un bureau composé de 15 jeunes agriculteurs dynamiques qui, tous, et j’insiste sur «tous», donnent de leur temps et de leur énergie pour gérer ensemble les dossiers. Je tiens à les féliciter pour le travail qu’ils font au quotidien et leurs engagements.

Mais JA Corrèze c’est aussi vous tous, les adhérents, qui par le biais des conseils doivent nous faire remonter vos revendications et vos attentes. C’est une nouvelle fois vous, adhérents, qui participez aux différents groupes de travail (à ce propos, il faut en lancer d’autres comme l’environnement, la communication…).

Ces groupes sont les poumons du syndicalisme, c’est la base. Si nous ne sommes pas capables de répondre aux questions de nos adhérents et d’y apporter des solutions résultant d’une réflexion de tous, nous ne remplissons pas notre rôle.

C’est grâce à vous aussi, adhérents JA, que les nombreuses manifestations JA (la foire au matériel agricole d’Objat, la participation au Festival de l’élevage à Brive et la finale départementale de labour) ont lieu. Merci encore pour votre participation et votre implication.

C’est pour ça que je souhaite pour l’année 2011 une mobilisation importante de votre part à tous. L’équipe des JA est toujours là mais a besoin de bras.

Il y a de grands dossiers où nous devons être plus que présents, rester force de propositions et d’arguments : l’installation, l’après 2013, la communication ou bien encore les nouvelles installations foncières qui font augmenter la pression foncière type photovoltaïque au sol ou l’urbanisation grandissante.

Vous l’aurez compris, le travail reste grand mais j’ai confiance en vous, ce sont les JA qui représentent l’avenir. En effet, pour moi, il y aura d’ici moins de cinq ans une pénurie alimentaire dans notre pays qui se dit développé. Et là on se rappellera les fondements de notre métier. N’oublions pas que l’agriculture, avant tout, nourrit.»

 

Mathieu a ensuite remercié tous les partenaires des différentes manifestations JA et a invité tous les participants au vin d’honneur.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui