L'Union Paysanne 19 octobre 2012 à 09h08 | Par P. Dumont

JA - Le budget Installation sauvé de justesse

Avec un budget en baisse de 10 % dans le projet de Loi de finances dévoilé fin septembre, l’agriculture trinquait. Première à en faire les frais, l’installation dont les crédits chutaient de 30 %. Pour JA Limousin, pas question de laisser faire. Le 10 octobre, ils protestaient devant la DRAAF à Limoges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les JALimousin ont manifesté devant la Draaf.
Les JALimousin ont manifesté devant la Draaf. - © P. Dumont

Cheval de bataille des JA, l’installation a bien failli être sacrifiée sur l’autel des économies budgétaires en 2013. Le projet de Loi de finances pour l’année à venir prévoyait en effet une baisse de 10 % du budget agricole. Les lignes consacrées à l’installation se voyaient amputées de 30 %. Prêts bonifiés, DJA, Fonds d’incitation et de communication pour l’installation en agriculture (FICIA), stage installation, les coupes étaient partout. Paradoxal lors-que l’on se rappelle de l’objectif de 6000 installations en 2013 annoncé par le ministre de l’Agriculture lui-même lors de la Finale Nationale de Labour mi-septembre. La réaction ne s’est pas fait attendre chez JA. Toutes les régions se sont mobilisées ces derniers jours pour dénoncer la «Grande braderie» organisée par l’Etat. En Limousin, une quarantaine de JA se sont retrouvés devant la DRAAF mercredi 10 octobre, munis de banderoles et de bottes de paille à épandre devant et dans les locaux. Présidents, secrétaires généraux et responsables installation de JA Limousin et des trois départements ont été reçus par Anne-Marie Boulengier, directrice de la DRAAF. Bruno Gausson, président de la FRSEA Limousin, solidaire de la démarche, accompagnait la délégation. Celle-ci a dénoncé la volte-face du gouvernement et demandé l’annulation des coupes budgétaires prévues qui mettent en péril le Programme Régional Installation Transmission (PRIT). «Quel message délivrez-vous aux jeunes ?», «Avec ces mesures, toute l’économie régionale est mise en péril », «L’installation n’est possible qu’avec un accompagnement, or ce sont les lignes budgétaires permettant l’accompagnement qui sont les plus touchées !», ont lancé les JA durant l’entrevue. Rappelant les engagements pris par le ministre de l’Agriculture lors du SPACE, la directrice de la DRAAF a assuré que l’accompagnement des 6000 installés prévus pour 2013 serait assuré. Par ailleurs, le PRIT ne serait pas touché.

En fin d’après-midi, après la rencontre entre François Thabuis et Joël Clergue de JA National et Stéphane Le Foll, les annonces étaient confirmées. En outre, le ministre de l’Agriculture a déclaré que le budget du FICIA, pour lequel était prévue une baisse de 4 M€, serait maintenu pour 2012 et 2013. Une nouvelle satisfaisante pour les JA qui restent cependant vigilants pour les années à venir.

Les JA ont dénoncé «la grande braderie» des crédits «installation».
Les JA ont dénoncé «la grande braderie» des crédits «installation». - © P. Dumont

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,