L'Union Paysanne 18 mars 2016 à 08h00 | Par AGRA

L'Europe mise sur les aides nationales et un embryon de régulation

La Commission européenne a accepté de faire un geste pour tempérer les effets des crises agricoles qui frappent tous les pays européens. Mais le dispositif de régulation envisagé ne fonctionnera qu'à la carte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Aides nationales et possibilité pour le secteur laitier de passer des accords volontaires de gestion de la production : telles sont les deux mesures les plus marquantes du programme temporaire de soutien que la Commission européenne a présenté le 14 mars à Bruxelles aux ministres de l'agriculture de l'UE, et va maintenant mettre en oeuvre pour tenter une nouvelle fois de résorber la crise de l'élevage.

Parallèlement, la Commission a donné son accord pour doubler les plafonds d'intervention pour la poudre de lait écrémé et le beurre, instaurer le moment venu un nouveau régime d'aide au stockage privé du porc, établir un Observatoire du marché de la viande ou encore étudier la possibilité de créer un outil de crédits à l'exportation complémentaire de ceux existant au niveau national.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans votre édition du 18 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui