L'Union Paysanne 12 août 2016 à 08h00 | Par SP

La situation des agriculteurs de nos départements n’est plus tenable !

Depuis de nombreux mois, pour ne pas dire des années maintenant, les représentants syndicaux des FDSEA et JA alertent les pouvoirs publics sur la situation critique des exploitations. Les aides PAC accusent un retard sans précédent. Les FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Corrèze, de Creuse et de Haute-Vienne ont décidé de le rappeler à l’ASP (l’Agence de Service et de Paiement).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs ont confronté l’ASP face à leurs obligations pour dénoncer ces inadmissibles retards pris dans le versement des aides Pac.
Les agriculteurs ont confronté l’ASP face à leurs obligations pour dénoncer ces inadmissibles retards pris dans le versement des aides Pac. - © SP

Le vendredi 5 août 2016, c’est une délégation d’une trentaine d’agriculteurs qui a été reçue par François Projetti, Directeur Général Délégué de l’ASP, au siège de la structure à Limoges.

Ces agriculteurs, qui avaient répondu à l’appel des FDSEA et des JA des trois départements du territoire limousin, étaient venus rappeler la situation critique des agriculteurs sur le terrain.

En effet, alors que les contrôles menés par l’ASP sont en cours en ce moment dans les campagnes, les aides PAC de 2015 n’ont pas fini d’être versées. Les syndicats majoritaires martèlent pourtant depuis des mois que les agriculteurs connaissent de grandes difficultés économiques, que les cours ne permettent pas de vivre de son métier, et que des accompagnements sont indispensables pour passer cette crise. Comment ne pas perdre son sang-froid dans ce cas quand les versements ont plus de neuf mois de retard par rapport à une année normale ?

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 12 août.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui