L'Union Paysanne 01 novembre 2013 à 08h00 | Par Gilles Lavergne

Le point de vue - Gilles Lavergne, Président de la section Bovine de la FDSEA 19 à propos de l’accord UE/Canada

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Union Paysanne

Regardez bien le fond de vos assiettes

En échange de la levée de quelques taxes fromagères, on risque de retrouver dans nos rayons de la viande venant d’Amérique du Nord et plus particulièrement du Canada.

L’ombre de la bête hormonée refrappe à notre porte. Le plus grave est que ceci risque de s’opérer en toute légalité suite à un début d’accord politique entre l’Europe et le Canada.

Ceci est un comble pour un pays comme la France où les signes de qualité débordent de nos assiettes.

L’Europe ferait mieux d’appuyer des aides Pac favorisant l’engraissement de produits nés en France que l’on écoulerait chez nous et dont la traçabilité serait irréprochable. Nous n’aurions pas à rougir d’une telle mesure quand on sait les distorsions opérées par l’agriculture américaine et imposées par cette dernière à l’OMC.

Notre Gouvernement et en premier lieu Madame Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, devrait insister sur la qualité de nos produits et leurs valeurs alimentaires au lieu de faire ami-ami pour un troc politique de bas étage.

Il en va aussi de la santé de nos concitoyens (émission de France 3 lundi soir) quand on sait que la taille du portefeuille joue sur la qualité des produits consommés et la place accordée à l’alimentation.

L’égalité de vie passe donc par l’égalité de la consommation mais de la consommation de produits de qualité. Voilà un vrai défi à relever.

Même bon marché, la viande canadienne n’est pas la bienvenue chez nous. Il faut le dire et le dire clairement, s’opposer à cet accord s’apparenterait à du courage politique et à la sauvegarde du bien-être de nos concitoyens.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui