L'Union Paysanne 27 février 2015 à 08h00 | Par Richard Zizert

Le veau sous la mère se distingue positivement

La coopérative des Eleveurs Du Pays Vert, structure adhérente de l'Union Altitude, a tenu son assemblée générale concernant la structure Corrèze le 18 février dernier à Lubersac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Assemblées générales plénières regroupant l’ensembles des section du territoire se tiendront le 19 mars prochain à Arpajon dans le Cantal.
Les Assemblées générales plénières regroupant l’ensembles des section du territoire se tiendront le 19 mars prochain à Arpajon dans le Cantal. - © Richard Zizert

Légèrement en baisse par rapport à l’année passée, la collecte bovine des Eleveurs du Pays Vert s’est achevée avec près de soixante-quinze mille bêtes. Dans le détail, la répartition est de quarante-deux mille têtes pour l’Auvergne et trente-trois mille pour le Limousin.

 

Hausse pour le veau fermier

La production de veaux fermiers pour le Limousin a connu une augmentation sensible. La région Limousin a compté cinq mille cinquante-deux têtes. En comparaison avec l’année précédente, il s’agit d’une progression de 12 %. Portée par le développement du pôle d'abattage du site de Lubersac où le groupe Altitude possède sa filiale Veau Du Limousin, la collecte de veaux fermiers affiche une hausse importante pour l'exercice.

La section Corrèze se distingue particulièrement par sa production en veaux sous la mère qui comprend cent quatre-vingt-un éleveurs engagés. Il a été dénombré cinq mille deux cent soixante-cinq veaux pour l’année écoulée, 79,2 % labellisables, 86,5 % labellisés.

Concernant les autres productions, le broutard représente plus de quatorze mille six cents têtes sur le Limousin. Sa commercialisation se fait essentiellement à l’export à hauteur de 80 %.

La production «bovins de boucherie» représente huit mille trois cent vingt-neuf têtes sur la région. Enfin, avec trois mille quatre-vingt-cinq têtes, la partie «reproducteurs» marque un temps

d’arrêt avec une baisse de 10 % par rapport à l’activité précédente.

La filière Veau sous la mère a nettement progressé l’an dernier au sein de la coopérative.
La filière Veau sous la mère a nettement progressé l’an dernier au sein de la coopérative. - © Richard Zizert

Adaptation et modernisation

Concernant la coopérative, Julien Fau, président, est revenu, au cours de l’assemblée, «sur l'important travail de modernisation de la coopérative qui a été opéré afin de l'adapter à l'évolution des marchés».

Sur la production de maigre, pour face à la lente érosion des exportations sur l'Italie, l'engraissement mobilise tous les efforts de la coopérative. Elle propose notamment un accompagnement technique et économique qui les mène à une contractualisation, matérialisé par un financement et une avance de trésorerie.

Activité génétique

La coopérative a également mis l’accent sur le fait qu'elle délivre un service génétique et reproduction. Celui-ci est assuré pratiquement trois cent soixante-cinq jours par an à tarification identique partout sur l'ensemble du territoire.

Les services proposés par la Coopérative sont de plus en plus utilisés : constats de gestation, plannings d'accouplement, outils de monitoring, génotypage, prélèvement de la semence de taureaux en monte naturelle,...).

Pour terminer, les Eleveurs du Pays Vert soulignent tout le travail réalisé en création génétique sur la zone d’action de la coopérative. La naissance de taureaux diffusés en insémination partout en France voire à l'étranger dans les races laitières Prim’holstein, Montbéliarde, Brune et Abondance et allaitantes Limousine et Salers cette année atteste de ce succès et du travail entrepris. Ainsi, la diversité des races ajoutée aux compétences des éleveurs et des techniciens font que la zone couverte est un acteur fort dans la création d'une haute génétique dans de nombreuses races.

Un travail que la coopérative va s’engager à faire perdurer pour l’année à venir. De plus, la finition des animaux (TJB, génisses et vaches) est l’un des objectifs de l’activité à venir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui