L'Union Paysanne 13 février 2015 à 08h00 | Par Richard Zizert

Les caisses locales du Crédit Agricole, synonyme de proximité

Le Crédit Agricole Centre France va donner le 13 février le coup d’envoi de ses Assemblées Générales 2015. Vingt-huit réunions vont avoir lieu dans toute la Corrèze.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A l’occasion du lancement des assemblées générales 2015 des caisses locales, Jean-Claude Charbonnieras, président de la caisse départementale de Crédit Agricole de la Corrèze, ainsi que Murielle Anweiler, directrice commerciale Cantal-Corrèze sont revenus sur les points importants de l’année écoulée.

 

Seule banque mutualiste

Sur son territoire composé de cinq départements (l’Allier, le Cantal, la Corrèze, la Creuse et le Puy-de-Dôme), le Crédit Agricole Centre France (CACF) est une banque coopérative qui porte les valeurs mutualistes partagées par près de deux cent quatre-vingt-cinq mille sociétaires. «Quarante-neuf mille nouveaux ont rejoint le CACF en 2014, dont près de six mille en Corrèze. Lieu de rencontres, d'écoute, d'échanges, cent trente-cinq réunions sont prévues du 13 février au 14 mars 2015, dont vingt-huit en Corrèze», a annoncé Murielle Anweiler.

Sur l’ensemble du territoire, vingt mille sociétaires sont attendus aux réunions pour venir échanger avec les administrateurs de la caisse locale et les représentants du Crédit Agricole Centre France (direction ou membres du conseil d’administration).

Pour Jean-Claude Charbonnieras, les assemblées générales sont «inscrites dans une démarche forte de développement du sociétariat, et renforcent notre modèle de banque coopérative, utile à son territoire. Les décisions prises dans les caisses locales s'appuient sur les fondamentaux démocratiques où tous les sociétaires ont les mêmes pouvoirs : «un homme égal une voix».

Premier mécène ou sponsor de l’économie locale

Les caisses locales accompagnent les projets de développements locaux, ceux qui auront eu la faveur des votes des sociétaires. Cet engagement territorial est notamment possible grâce à chaque sociétaire détenteur d'une carte sociétaire ; celle-ci permet de collecter des fonds, reversés à des associations via un fonds de mécénat.

Avec deux mille soixante-douze projets soutenus en 2014, le Crédit Agricole Centre France est le premier mécène et sponsor de l’économie locale. La première source de soutien des sociétaires a été l’aide à la personne.

Par exemple, les fonds ont permis d’aider, à hauteur de trente mille euros, à l’aménagement de la Maison du Cancer. Cette entité permet l’accueil et l’hébergement des proches de malades du cancer à Brive. Un projet qui n’aurait pas pu voir le jour sans l’aval et le soutien des sociétaires du CACF.

Jean-Claude Charbonnieras, président de la caisse départementale et Murielle Anweiler, directrice commerciale Cantal-Corrèze.
Jean-Claude Charbonnieras, président de la caisse départementale et Murielle Anweiler, directrice commerciale Cantal-Corrèze. - © Richard Zizert

Solide et équilibrée

Depuis 2012, le Crédit Agricole Centre France propose le Livret Sociétaire : les sommes épargnées sur l'ensemble des livrets sont intégralement affectées au financement de l'activité de l'Allier, du Cantal, de la Corrèze, de la Creuse et du Puy-de-Dôme. Avec plus de cent mille Livrets Sociétaires ouverts, plus de cent soixante-douze millions d'euros ont été investis localement depuis son lancement.

«L'épargne gérée par la banque et la collecte d'argent auprès de ses clients et sociétaires permettent le financement de projets d'investissement particuliers, agriculteurs, artisans, commerçants, professions libérales, collectivités locales et entreprises», affirme Jean-Claude Charbonnieras. «L'épargne d'ici sert à financer les projets d'ici», précise Murielle Anweiler.

En termes de crédits Habitat, 2014 a été une année record. Avec des prêts jusqu’à 100 % des projets, le Crédit Agricole est un des premiers financeurs en termes d’habitat.

De plus, Jean-Claude Charbonnieras et Murielle Anweiler ont annoncé que l’ensemble des agences du Crédit Agricole Centre France sera rénové avant la fin du premier semestre 2015, et que l’inauguration du futur site de Naves se fera le 29 juin 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,