L'Union Paysanne 24 février 2017 à 08h00 | Par C.Rolle

Les Eleveurs du Pays et la Caehl unissent leurs forces au service de l’agriculture

Les éleveurs du Pays Vert et la Caehl ont tenu leurs assemblées générales conjointement le 14 février dernier à Lubersac. L’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © RZ

Comme chaque année, le groupement de producteurs des Eleveurs du Pays Vert et la coopérative des Eleveurs du Haut Limousin (Caehl) se sont associés pour leur assemblée générale. Une évidence tant les deux structures travaillent en synergie tout au long de l’année.

 

Les éleveurs du Pays Vert

Pour la deuxième année consécutive, le groupement enregistre une augmentation significative des volumes collectés, et ce dans toutes les catégories (broutards +15%, bovins de boucherie +15%, reproducteurs +3%, veaux sous la mère, volume doublé en 5 ans, et ovins +2%). Sur le Limousin, ces volumes sont en hausse de 11% sur une année atteignant ainsi la barre des quarante mille têtes.

«Globalement, nous venons de passer une année correcte, rapporte Julien Fau, président des Eleveurs du Pays Vert (EPV). Sur l’activité broutards, c’est la bonne tenue du marché italien qui a sauvé cette année. Les cours ont été bas, il faut l’avouer, mais en l’absence de marchés conséquents des pays tiers, une dynamique des engraisseurs italiens a été retrouvée et a permis d’éviter le pire».

Jean-Pierre Soularue, président de la section Limousin des EPV, a pour sa part tenu à saluer ces bons résultats «qui n’auraient pas pu être possibles sans le travail de nos adhérents et je tiens à les féliciter. C’est grâce à eux si nous augmentons les volumes de 11%, mais aussi le travail et l’engagement de toute l’équipe technique». Réaliste, Jean-Pierre Soularue sait également que «les filières de qualité sont plus rémunératrices» faisant référence notamment aux signes de qualité tels que le Veau du Limousin Blason Prestige qui est devenu un opérateur de référence de la filière. L’activité Bœuf de Veau du Limousin à Lubersac va croissante et va devenir à terme le premier débouché du groupement.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 24 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui