L'Union Paysanne 22 février 2013 à 09h42 | Par SF

Les Éleveurs du pays vert - Le marché du gras suppléé par les veaux fermiers

Structure adhérente de l’Union Altitude, les Éleveurs du pays vert - section Corrèze ont tenu leur assemblée générale mardi 12 février à Lubersac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Julien Fau (au centre), entouré de Jean-Pierre Soularue et Xavier Bel (chargé des productions animales).
Julien Fau (au centre), entouré de Jean-Pierre Soularue et Xavier Bel (chargé des productions animales). - © SF

Avec une collecte de 82 000 têtes, en baisse de 6,5 %, l’exercice 2012 fait suite à deux années de hausse consécutives (+ 7 et 9 %). Pour le président Julien Fau «la clôture de l’exercice s’inscrit dans un contexte difficile de décapitalisation. La rareté de l’offre entraîne une revalorisation des prix à la production, inhibée par des charges d’exploitation en augmentation du fait du renchérissement des matières premières. Résultats et trésoreries sont toujours aussi tendus.»

Sur le marché du broutard, qui a brutalement chuté fin 2012 du fait d’une filière italienne en pleine restructuration, pour ne pas dire en crise, la coopérative a effectué des rapprochements de ses activités exports avec Deltagro. 220 000 têtes commercialisées en font ainsi le premier exportateur français. «Il est important de massifier nos volumes afin de peser sur le marché», reprend Julien Fau.

L’inquiétude est aussi présente sur le marché du gras, avec une consommation en berne et des abattoirs en difficulté. Face à un marché mondial appelé à se développer, le président Fau invite et insiste sur «savoir produire et engraisser» et souhaite que les directives de la Pac aillent dans ce sens. Travail conjoint dont l’objectif et de gratifier les filières de qualité par la mise en place de primes spécifiques. Face à la nouvelle demande des abattoirs et des consommateurs, la coopérative a pour objectif d’instaurer une production de génisses croisées rajeunies, planifiée et contractualisée autour de Covial à Aurillac.

Parallèlement, l’activité veaux fermiers connaît une forte croissance (+16 %). Faut-il y voir une forme de reconversion et de basculement des activités ? C’est une question qui reste en suspend.

Toujours est-il que cette augmentation coïncide avec la reprise de l’abattoir de Lubersac par le groupe Altitude et la création de Veau du Limousin.

Dans un contexte de prix et de redistribution des aides Pac plutôt favorable, la production ovine, avec 21 000 têtes, connaît une baisse d’activité. ECOOVI, créée en 2012 et issue des regroupements de Bellac ovin et de Corali, entend donner une dynamique nouvelle à cette production emblématique du Limousin.

Remise du Trophée Elevage au Gaec Pélissier de Gimel.
Remise du Trophée Elevage au Gaec Pélissier de Gimel. - © SF

L’activité génétique : forte tendance aux doses sexuées

La campagne 2011/2012 est marquée par une stabilité de l’insémination (+0,12 % des doses utilisées).

Sur les deux principales races, Prim’holstein et Montbéliardes, le nombre de femelles inséminées est resté stable. Une légère progression s’est fait sentir en Limousins et de façon plus nette en Aubracs et Brunes des Alpes. Mais pour Julien Fau, c’est sur l’évolution de la façon d’utiliser l’insémination et la forte demande de doses sexuées que les besoins se font le plus sentir. Progression nette en vaches laitières et démarrage très encourageant en races à viande, plus particulièrement en Salers (troisième au plan national, malgré certaines ruptures de stock). Enfin les responsables de la coopérative relèvent le développement de la transplantation embryonnaire et soulignent leur satisfaction à haut niveau des échographies qui restent supérieures à 50 000.

Remise du Trophée Génétique au Gaec de la Vergne de Latronche.
Remise du Trophée Génétique au Gaec de la Vergne de Latronche. - © SF

Des actions vers les JA

Un chéquier aides de 15 000 € est octroyé à tous les JA qui signent un premier partenariat avec la Coopérative, à titre d’exemple 50 % sur les échographies, etc.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui