L'Union Paysanne 12 mars 2010 à 10h41 | Par P. Dumont

Limousin - Des limousins à Paris

Du 27 février au 7 mars, toutes les régions de France se sont retrouvées au Salon de l’Agriculture à Paris. Retour sur la participation de notre région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Concours général agricole : les corréziens toujours bien placés.
Concours général agricole : les corréziens toujours bien placés. - © DR

Eleveurs, restaurateurs, entreprises agroalimentaires et bien entendu organisations professionnelles et syndicales avec les FDSEA et la FRSEA Limousin, toutes les facettes de l'agriculture limousine étaient représentées au Salon international de l'agriculture qui a fermé ses portes le week-end dernier. En point de mire, la journée du Limousin qui s'est déroulée le jeudi 4 mars.
Malgré le complément à son plan de soutien annoncé samedi par le Président Sarkozy lors de la table-ronde sur la situation de l'agriculture française, une grande inquiétude règne dans le monde agricole comme l'ont rappelé de nombreux professionnels parmi lesquels Pierre Chevalier, président de la FNB et de la Chambre d'agriculture de Corrèze. «L'ambiance est globalement morose sur le salon et les mesures annoncées par M. Sakozy ne permettent pas d'avoir une vision à long terme. Les agriculteurs se posent beaucoup de questions sur les perspectives de la LMA, la contractualisation,... Au niveau de l'Europe, la question qui se pose est la suivante : va-t-on conserver une position forte pour négocier un budget agricole correct ?»

 

 

Les pieds dans la sciure...

La veille au soir, toute la filière bovine limousine avait rendez-vous pour une soirée baptisée «les pieds dans la sciure» durant laquelle étaient présentés les animaux de la vente aux enchères Blason Prestige du lundi accompagnés de leurs acquéreurs. Pour Bernard Roux, président de France Limousin Sélection, à l'origine de la soirée en collaboration avec Annie Soularue de Limousin Promotion, l'objectif est de «faire se rencontrer l'amont et l'aval car la race limousine est une véritable filière». Pour la première fois la soirée avait lieu la veille du concours bovin limousin et non pas le soir. Réquisitionné pour l'occasion, le restaurant le Geyracois avait concocté un buffet à base, bien évidemment, de pommes et de viande limousines, buffet auxquels les invités n'ont pas manqué de faire honneur. Le Geyracois, également en charge du restaurant limousin sur le salon pour la seconde année consécutive, a donc travaillé d'arrache pied durant toute cette semaine. Un restaurant qui fonctionne bien si l'on en juge par l'impossibilité de trouver une place vacante à midi.
À proximité, les stands des entreprises agroalimentaires tiraient, à la moitié du salon, un bilan mi figue, mi raisin. Ainsi, la ferme du Leconet et ses fromages de chèvre juge le salon 2010 «très calme, mis à part le week-end de l'ouverture qui a été satisfaisant en terme de chiffre d'affaire. En cinq années de participation c'est la première fois que nous avons aussi peu de visiteurs...». Pour les Etablissements Ussellois, même constat : «la fréquentation est en baisse, surtout en semaine. Le prix d'entrée au salon est trop élevé. On attend le dernier week-end pour se rattraper». Du point de vue général, le panier moyen des acheteurs est en baisse lui aussi, les clients semblant avoir un budget plus serré que d'ordinaire. «Heureusement nous avons une clientèle fidèle et un bon emplacement cette année, explique les Conserveries Lapeyrie, donc globalement ça va». Les pommes AOP du Limousin, quant à elles, connaissent un franc succès. Même si les responsables du stand constatent eux aussi un nombre plus faible de visiteurs, ils tirent néanmoins leur épingle du jeu.

 

 

Récompenses limousines

Le salon a également accueilli les finales française et européenne des Ovinpiades le samedi 27 février. Nos deux candidats limousins, Damien Filleul du lycée agricole de St-Yrieix et Rony Laprade du lycée de Magnac-Laval n'ont malheureusement pas été sélectionnés, arrivant respectivement à la 14è et 12è place. Le premier jeune berger français de la finale européenne arrive en 6ème position, le podium étant entièrement irlandais.
Clou de la semaine pour le Limousin, le concours général bovin a vu consacrer les meilleurs mâles et femelles de la race limousine dans différentes sections

 

 

Les prix bovin limousin

Mâles âgés de 19 à 28 mois
1er Donquichot au Gaec Pimpin Frères (87)
2e Droit (RJ) au Gaec Marcailloux N. et S. (19)
3e Caillou à l'Earl Deconchat (87)
Mâles âgés de 28 à 40 mois
1er Cicéron (RJ) au Gaec Pimpin Frères (87)
2e Câlin au Gaec Lagrafeuil-Puech (19)
3e Bouffy à l'Earl Lagautrière (23)
Mâles âgés de plus de 40 mois
1er Vietnam au Gaec Lagrafeuil Puech (19)
2e Beke (RJ) au Gaec Pimpin Frères (87)
3e Arthur au Gaec Camus Père et Fils (87)
Mâles à Fort Développement Musculaire
1er Cardinal au Gaec Lebourg (23)
2e Ambre (RJ) au Gaec Marcailloux N. et S. (19)
3e Aïkido au Gaec Lagautrière (36)
Génisses pleines de moins de 32 mois
1ère Cléopâtre à l'Earl Lasternas (24)
2e Chimène à Daniel Marchive (87)
3e Charmante au Gaec Pimpin Frères (87)
Vaches suitées de moins de 3 ans et 4 mois
1ère Coquette à Nadine Fraisseix Leger (87)
2e Cathya au Gaec Laloi (16)
3e Brillante au Gaec Couzelas Marin (19)
Vaches suitées de 3 ans 4 mois à 4 ans 4 mois
1ère Adorée au Gaec Hilaire (19)
2e Baronne au Gaec Camus Père et Fils (87)
3e Blandine au Gaec Bourbouloux (19)
Vaches suitées de plus de 4 ans 4 mois
1ère Avocette au Gaec Pimpin Frères (87)
2e Touraine (RR) au Gaec Hilaire (19)
3e Usuelle (RR) au Gaec Bourdarias (19)
Les prix spéciaux
Prix de synthèse mâle : Droit (RJ) au Gaec Marcailloux N. et S. (19)
Prix de synthèse femelle : Usuelle (RR) au Gaec Bourdarias (19)
Rappel de prix de championnat mâle : Vietnam au Gaec Lagrafeuil Puech (19)
Prix de championnat mâle : Cicéron (RJ) au Gaec Pimpin Frères (87)
Rappel de prix de championnat femelle : Avocette au Gaec Pimpin Frères (87)
Prix de championnat femelle : Adorée au Gaec Hilaire (19)

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui