L'Action Agricole Picarde 13 août 2018 à 06h00 | Par AAP

Maïs ensilage : faisons le point

Les années se suivent et ne se ressemblent pas… En effet, une nouvelle fois, les températures sont très favorables à la physiologie du maïs. Cependant, le déficit hydrique de juin-juillet accélère l’avancement du stade de maturité du maïs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Réaction des épis de maïs au stress hydrique.
Réaction des épis de maïs au stress hydrique. - © JEAN NANTEUIL

Le département de la Somme se divise en trois zones : l’est, le plateau picard et la bordure maritime. Tous subissent le déficit hydrique et les fortes températures. Cette année, aucune prévision de date de récolte ne peut être calculée. Les différents sols et les précipitations très localisées rendent difficiles la prévision globalisée.
Dans la majeure partie des cas, les plantes restent   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui