L'Union Paysanne 30 mars 2012 à 10h43 | Par VS

Monceaux sur Dordogne - Veaux de lait : un véritable bijou…

Plus de quatre-vingt-dix veaux de lait présentés à la foire primée de Brive, soixante-dix à celle du Lonzac et encore plus de quatre-vingt à celle de Monceaux, les foires primées connaissent un vif succès.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des barres bien remplies et la qualité au rendez-vous.
Des barres bien remplies et la qualité au rendez-vous. - © FDSEA 19

Ce n’est pas une agriculture que nous avons en Corrèze, mais des agricultures. Pour s’en rendre compte, il suffit de se rendre au petit matin sur l’une des multiples foires aux veaux de lait du département. Pas de contractualisation à l’ordre du jour, mais du : «Allez tape là…», ou bien encore : «tu l’as pas bien regardé mon veau». Plus technique côté acheteurs : «à l’œil il n’est pas super hein…». Bref, autant d’expressions propres à cet univers du «vedel *» où l’on parle encore en francs et où l’on s’engage sur un bout de ticket.

Il est vrai que tous les producteurs de veaux de lait élevés sous la mère ne mènent pas leurs pépites à la foire, faute de temps pour certains, craintes de se mesurer pour d’autres, pourtant : «c’est un bon moyen d’apprécier la qualité de son étable, se comparer, et échanger avec les autres éleveurs stimule notre volonté de mieux faire» me glisse un adhérent de la «fédé» habitué des foires qui a vu son veau être classé à la quatrième place (Gaec Germane à Dampniat).

 

Coup d'oeil d'expert.
Coup d'oeil d'expert. - © FDSEA 19

Cette production reste tout de même l’un des joyaux de nos agricultures corréziennes

Minutieuse et contraignante, obligeant la présence de l’éleveur 365 jours sur 365, soirs et matins, elle ne répond pas au style de vie attendu de nos agriculteurs du XXIe siècle. Le «travailler autrement en travaillant ensemble», défendu par l’équipe de la FDSEA lors de son assemblée générale (ndlr : le vendredi 9 mars 2012) permet de croire que certains d’entre nous, le président Cornelissen en tête, s’évertuent à trouver des solutions aux problématiques liées à cette production et à l’élevage en général, en proposant la diminution de l’astreinte par le regroupement non pas dans l’optique de former une seule et même exploitation pour plusieurs agriculteurs, mais d’en maintenir plusieurs, autonomes, en concentrant les compétences de chacun, et de ce fait sauvegarder le métier et encourager l’installation.

*Vedel : veaux de lait

 

Palmarès

 

1er grand prix d’excellence : Géraud Nicole (Teillots)

Grand prix d’excellence : Saule Philippe (Beynat), Gaec d’Espagoux (Clergoux)

1er prix d’excellence : Germane Eric (Dampniat), Gaec David (Perpezac le Blanc)

Prix d’excellence : Vacher Francis (Chartrier Ferrière), Gaec d’Espagoux (Clergoux), Saule Philippe (Beynat)

Grand prix d’honneur : Gaec de Stramond (Chauffour), Laffaire Véronique (Monceaux/Dordogne), Vaille Gérard (Reygade)

1er prix d’honneur : Poujade Isabelle (Monceaux/Dordogne), Germane Patrick (Dampniat), Eurl de Gibanel (Prudhomat)

Prix d’honneur : Gaec des Combrades (Ladirat), Andrys Jérôme (Puy d’Arnac), Gaec Velles (Bassignac le Bas)

1er grand prix : Tronche M Thérèse (Beynat), Monfreux Roger (Reygade), Alliot Pierre (Sérilhac)

Grand prix : Anet (Sadroc), Farault Patrick (Monceaux/Dordogne), Gaec Arrestier (Monceaux/Dordogne), Bergues J. François (Gigouzac), Theil Benoît (Monceaux/Dordogne)

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui