L'Union Paysanne 23 décembre 2016 à 08h00 | Par UP 19

Opération «coup-de-poing» de la Fdsea et des JA Corrèze devant la préfecture

Avec comme objectif de dénoncer les trop nombreux dégâts engendrés par les gibiers sur leurs prairies et semis, les agriculteurs ont décidé de mener une action syndicale devant la préfecture la semaine dernière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © UP 19

Il est 21 heures le mercredi 7 décembre dernier, quand une opération «coup de poing» a lieu devant la préfecture de la Corrèze.

C’est alors qu’un groupe d’une trentaine d’agriculteurs décide d’accrocher une tête de sanglier et sa peau aux grilles de la préfecture.

Cette opération avait plusieurs revendications à porter à l’administration telles que :

• Saccage des sangliers sur les semis et prairies,

• Complexité et densité du dossier de demande d’indemnisation,

• Montant des seuils d’indemnisations trop bas par rapport à certains dégâts constatés, que l’indemnisation soit réellement à la hauteur des dégâts constatés….

• Gratuité de l’expertise,

• Réduction du délai du paiement de l’indemnisation (entre le passage de l’expert et le versement du montant indemnisé),

• Demande d’une journée de chasse supplémentaire par semaine (par exemple le mercredi),

• Classement du sanglier en nuisible au niveau national.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du 23 décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui