L'Union Paysanne 23 juin 2011 à 10h45 | Par VM - FDSEA 19

Opération paille - Les céréaliers Essonniens jouent la carte de la solidarité

La FDSEA et les JA de la Corrèze sont allés à la rencontre des agriculteurs de l’Essonne pour contractualiser avec les céréaliers la paille.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La paille, un bien rare et recherché difficile à transporter.
La paille, un bien rare et recherché difficile à transporter. - © DR

Jeudi 16 juin, les corréziens ont été accueillis par les agriculteurs de l’Essonne pour organiser l’opération paille entre les deux départements. La logistique était au cœur des débats. Une réunion avec les médias et les politiques a aussi eu lieu. Les céréaliers présents ont signé un contrat d’engagement sur la paille avec la FDSEA de la Corrèze, représentée par Tony Cornelissen, qui leur a remis un chèque de 20 euros par hectare, en signe d’engagement des éleveurs corréziens.

Cette rencontre a permis de faire comprendre aux céréaliers le besoin fondamental de paille en Corrèze et de les rassurer quant à la sûreté de notre action. (Ils craignaient qu’il leur reste des surplus comme en 2003).

Les céréaliers sont prêts à nous laisser la paille à condition de la débarrasser des parcelles rapidement (pour cause: l’implantation de colza à suivre). La FDSEA et les JA vont donc mobiliser des agriculteurs bénévoles, cinq à dix personnes par semaine, pour se rendre en Essonne afin de charger les bottes. La question du matériel (tracteurs, plateaux, télescopiques,…) est en cours de mise en place.

Nous avons un peu plus de 8000 tonnes de paille réservées et nous pensons pouvoir obtenir 10 000 tonnes supplémentaires, pour une demande actuellement de plus de 13 000 tonnes.

Reste à régler la question du transport. La paille doit être acheminée par train, mais la SNCF tarde à donner ses tarifs, l’Etat ayant annoncé qu’il y aurait un prix intéressant pour le transport par rail. Nous attendons aussi l’annonce des gares de départs et d’arrivées. Nous avons aussi demandé l’aide de l’armée pour nous aider à charger et décharger.

 

L’Essonne

C’est un département situé au sud de l’Ile de France. Malgré une forte urbanisation, il comprend 880 exploitants agricoles. Les cultures végétales sont dominantes : céréales, betteraves, pois, pommes de terre, maïs et colza. La superficie d’une exploitation moyenne est de 220 hectares. La sécheresse touche les agriculteurs essonniens aussi; elle se traduit par des pertes de rendement de 25% en moyenne sur le département. La moisson des orges a commencé le 16 juin.

 

Tony Cornelissen a plaidé la cause des agriculteurs corréziens, chèque à l'appui.
Tony Cornelissen a plaidé la cause des agriculteurs corréziens, chèque à l'appui. - © DR

Appels à la solidarité

«Nous sommes à la recherche d’agriculteurs bénévoles pour aller une semaine en juillet ou août en Essonne pour charger les bottes de paille (logement gratuit).»

«Pour pallier certaines contraintes liées au frêt SNCF, la FDSEA et les JA lancent un appel aux transporteurs routiers pour effectuer des "retours de paille" départ de la région d'Étampes, à destination de la Corrèze.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui