L'Union Paysanne 02 décembre 2016 à 08h00 | Par Jean-Paul Merpillat FDSEA 19

Pac et ATR : pagaille et tromperie

À l’occasion de la dernière CDOA, les responsables de la FDSEA sont intervenus auprès du préfet de la Corrèze pour dénoncer une nouvelle fois les retards de paiements et le flou qui entoure la Pac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA 19

Pagaille. Voilà le mot pour qualifier le calcul et versement des aides de la Pac depuis bientôt deux ans.

L'année 2015 n'est pas finie de régler et bloque le calcul de l'ATR pour 2016, ATR que nous ne devions pas revoir cette année, et qui sait pour l'an prochain? Pagaille qui pourrait prêter à rire, si elle ne finissait d'enfoncer bon nombre d'exploitations corréziennes - a-t-on le choix d'attendre deux ans pour payer nos impôts? Afin de protester contre cette situation, la FDSEA, par son secrétaire général, a remis une calculette, des stylos, un carnet de chèques, lors de la CDOA du 24 novembre, façon symbolique de dénoncer la mise en place de mesures que les administrations ne sont pas capables de maîtriser. Pagaille et tromperie sur les annonces du président et de son fidèle conseiller, Bernard Combes, à grand renfort de presse pour la prise en compte de la sécheresse 2015 sur la zone non classée en calamité. Une indemnité par la prise en charge partielle des cotisations sociales était acquise pour septembre, selon leurs dire, rien à ce jour, mais nous saurons nous en souvenir et le leur rappeler en bonnes circonstances.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui