L'Union Paysanne 21 février 2014 à 08h00 | Par Simon Huet L’Information Agricole

Parcours - On a tous besoin d’aider les autres

Dans le cadre du renouvellement syndical, le magazine national de la FNSEA «L’information Agricole» a mis en avant un président de FDSEA et c’est Daniel Couderc, président de la fédération départementale des syndicats agricoles de la Corrèze, qui a livré sa vision du syndicalisme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agriculteur avant tout, le rôle de président de FDSEA ne peut se faire sans une rigueur particulière sur l'exploitation.
Agriculteur avant tout, le rôle de président de FDSEA ne peut se faire sans une rigueur particulière sur l'exploitation. - © UP 19

Une fois n’est pas coutume, l’histoire du militant Daniel Couderc commence par un engagement chez Jeunes agriculteurs. Récemment installé, Daniel Couderc constate et regrette que son canton ne dispose plus de centre cantonal des Jeunes agriculteurs. Il décide alors d’y remédier et, avec quelques autres, remonte une structure syndicale. Un peu plus «faire la fête» avoue-t-il mais aussi et surtout pour fédérer les jeunes du canton autour de projet structurant pour la profession. Les choses s’enchainent ensuite très vite. Il devient successivement administrateur puis président du département et secrétaire général de la région Massif central. Touché par la limite d’âge, Daniel Couderc est alors appelé par le président pour intégrer l’équipe de la FDSEA. Il travaillera notamment au Projet agricole départemental qui deviendra le programme du syndicalisme majoritaire pour les élections aux Chambres d’agriculture. En Corrèze comme ailleurs, la victoire aux élections Chambres a quelque peu modifié le paysage socioprofessionnel du département. Secrétaire général adjoint, grand artisan du succès du projet agricole porté par la FDSEA lors des élections Chambres, Daniel Couderc est élu à la tête du syndicat majoritaire en début d’année 2013.

Epanouissement personnel

Cette nouvelle responsabilité à la présidence de la FDSEA, qui représente cependant une «lourde tâche» est vécue comme une opportunité pour Daniel Couderc. Cette fonction lui apporte une formidable ouverture sur les autres, sur les problématiques importantes de la profession et, au final, un réel épanouissement personnel. Alors bien sûr, le rôle de président de FD ne peut se faire sans une rigueur particulière sur l’exploitation, probablement même sans une nouvelle organisation du travail, et une acceptation totale par les proches. L’équilibre précaire entre «famille, exploitation et syndicalisme, si important, est parfois périlleux» confie-t-il ! Heureusement, la volonté de défendre les agriculteurs, de mettre en avant la profession, de porter les messages communs, suffisent à faire oublier les déséquilibres lorsqu’ils surviennent. «N’oublions jamais, dans nos actes, dans nos actions, dans nos revendications, que les principales personnes concernées, ce sont les agriculteurs qui nous ont mandatés. C’est toujours en me demandant ce que va penser le terrain, que j’agis en tant que président de la fédé.»

 

Le rôle du président local

Daniel Couderc insiste sur un point fondamental : le rôle de président local. Dans chaque commune, des hommes et des femmes doivent s’engager pour défendre au local les intérêts de la profession. Le département de la Corrèze compte encore près de deux cents syndicats syndicats communaux. La période qui arrive sera l’occasion pour les équipes départementales de redynamiser ce réseau, de redorer le rôle du président local, qui doit être le référent local, celui sur lequel s’appuie systématiquement le président de la fédé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui