L'Union Paysanne 01 avril 2011 à 10h26 | Par P. Dumont

Paysagistes - Un limousin à la tête de l’UNEP Centre-Limousin

Les entreprises du paysage du Centre-Limousin viennent d’élire leur nouveau président, Jean-Jacques Rebeyrol. Entrepreneur paysager en Haute-Vienne depuis 1997, il revient sur l’actualité du secteur et les projets de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (UNEP).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Jacques Rebeyrol, nouveau président de l’UNEP Centre-Limousin.
Jean-Jacques Rebeyrol, nouveau président de l’UNEP Centre-Limousin. - © DR

Depuis près de quarante ans, l’UNEP poursuit ses missions de représentation, d’accompagnement et d’information auprès de ses adhérents et du grand public. Le 16 mars dernier, la région Centre-Limousin s’est dotée d’un nouveau président. Fait rare, c’est un limousin, par ailleurs président de l’UNEP Haute-Vienne, qui assurera la présidence pour les trois années à venir.

Tout comme l’ensemble du secteur agricole, les entreprises du paysage ont été touchées ces dernières années par la crise économique mais dans une moindre mesure. «Nous avons constaté une légère baisse d’activité de l’ordre de 1 à 4 %. Par ailleurs la demande évolue et il faut savoir s’adapter. Mais je suis confiant sur l’avenir de notre métier» indique Jean-Jacques Rebeyrol. En effet, le métier a beaucoup changé au cours des vingt dernières années notamment avec la montée en puissance de la notion de respect de l’environnement qui engendre de nouvelles demandes des particuliers mais aussi des entreprises, soucieuses de verdir leur image. «Dans les années 50, le jardin était avant tout un potager. Aujourd’hui, nous installons des terrasses, des bassins d’agrément, des éclairages,… Nous sommes des ensembliers du jardin. L’étude UNEP / IPSOS 2011 montre bien l’attachement des français pour leur jardin » explique le nouveau président de l’UNEP Centre Limousin. Face à cela, les entreprises du paysage ont dû s’adapter, se dotant de jardins d’expositions, formant des équipes pluridisciplinaires. Un métier en mutation donc et qui met en œuvre des compétences à la fois techniques et artistiques. Pourtant, cette large palette d’activité est parfois méconnue conduisant l’UNEP à vouloir communiquer davantage comme en témoigne Jean-Jacques Rebeyrol. «Notre projet pour les années à venir s’organise autour de trois axes : affirmer notre identité, notre engagement en termes de qualité, de service, de respect de l’environnement et notre professionnalisme,» précise-t-il. Ce dernier axe semble pour le moins nécessaire car depuis la création du statut d’auto-entrepreneur, les 20 000 entreprises du paysage françaises ont vu éclore une concurrence inattendue. «Les auto-entrepreneurs ne sont, pour la plupart, pas formés à notre métier, ils méconnaissent également la réglementation, par exemple celle en lien avec le plan Ecophyto 2018. l’UNEP travaille à la mise en place de formations pour y remédier» souligne le président. Rapprochement des acteurs de la profession, échanges d’expériences entre collègues, promotion du métier auprès des jeunes, information, accueil de nouveaux adhérents, le plan d’action de l’UNEP est ambitieux. En région, on s’organise déjà pour le mettre en œuvre. «Récemment, nous avons participé aux Olympiades des métiers avec le lycée agricole d’Objat et la Région Limousin. Nous allons également organiser un concours de reconnaissance des végétaux d’ornement pour les écoles. D’autre part, nous travaillons avec la Préfecture sur le travail illégal» ajoute Jean-Jacques Rebeyrol. De nombreux projets dont nous ne manquerons pas de nous faire l’écho dans les mois à venir.

 

La musique a rencontré l’horticulture le week-end dernier en Haute-Vienne. A l’occasion de la Fête des orchidées organisée par le Jardin de Plaisance au Vigen, et à l’invitation du festival 1001 Notes, la Camerata Vocale de Brive a donné un concert dans les serres le vendredi 25 mars. Au programme, Liszt, Fauré ou encore Gounod. L’exposition d’orchidées et d’instruments de musique s’est poursuivie jusqu’au lundi.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui