L'Union Paysanne 17 janvier 2014 à 08h00 | Par UP 19

Perspectives 2014 - La Chambre d’agriculture en action

Sur fond de vœux, nouvelle année oblige, le président de la Chambre d’agriculture de la Corrèze, Tony Cornelissen a réaffirmé le plan d’action 2014. Développement et amélioration de la performance économique sont au programme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tony Cornelissen, entouré des élus et de la directrice, a présenté ses voeux devant une large assistance.
Tony Cornelissen, entouré des élus et de la directrice, a présenté ses voeux devant une large assistance. - © UP 19

Présentant pour la première fois les voeux de la Chambre d'agriculture, le président Tony Cornelissen a défini le programme des actions pour l'année à venir. Voici quelques extraits de son discours.

 

Le programme d’action est défini

Renouvellement des générations

Le «pack installation» a été acté à l’unanimité à la Session de décembre. Il nous faut aussi travailler à un «pack cédant» et l’identification de «fermes d’avenir» qui pourront être proposées. Une fois identifiées, ces «fermes d’avenir» seront proposées aux agriculteurs, en particulier pour l’installation (au niveau départemental, régional, national voire européen).

 

Augmentation de la production de la ferme Corrèze

Développement des filières existantes, mais aussi mise en place de diversification, augmentation des productions, qu’elles soient conventionnelles ou bio, augmentation des productions en vente directe, valorisation du potentiel bois dans les exploitations…

 

Amélioration de l’autonomie des exploitations

Autonomie alimentaire, autonomie énergétique, autonomie en eau…

 

Amélioration de la structure foncière des exploitations

Travail avec les collectivités pour limiter le mitage, réorganisation foncière de façon à regrouper le parcellaire des exploitations.

 

Amélioration des conditions de travail sur les exploitations

Modernisation, informatisation, travail en commun, emploi de main d’œuvre salariée, limitation astreinte de travail.

 

Groupes de projets

De plus et afin d’épauler la mise en place de ce plan d’action, des groupes «projets» déclinés en différents thèmes verront le jour au cours de l’année 2014, sous la responsabilité d’agriculteurs intéressés par les sujets suivants :

- Groupe élevage (génétique, alimentation, coût de production),

- Groupe productions diversifiantes,

- Groupe temps de travail,

- Groupe méthanisation,

- Groupe bois énergie,

- Groupe culture de l’herbe,

- Groupe technique simplifié, non labour,

- Groupe agriculture biologique,

- Groupe protéagineux,

- Groupe miscanthus.

 

Un rôle moteur

«Les élus et moi-même sommes conscients de l’ampleur de la tâche qui nous attend, mais il nous faudra mener de front tous ces chantiers, il en va de notre avenir.

Nous avons confiance dans les salariés de la Chambre d’agriculture qui nous ont montré leur capacité d’innovation et leur réactivité.

Ainsi, nous demandons à tous les salariés une forte implication auprès des agriculteurs corréziens, pour que cette nouvelle année, avec les nouvelles donnes de la Pac 2015-2020, soit une année de renouveau pour la production agricole.

Nous souhaitons une forte présence sur le terrain de l’ensemble des conseillers de la Chambre d’agriculture. Nous devons mieux communiquer sur nos actions.

Tous les essais mis en place doivent être connus de tous.

Nous devons mettre en avant les exploitations performantes et montrer ce qui va bien.

Les demandes individuelles doivent être transformées en actions collectives de développement. Pour cela, dès janvier, nous mettrons en place un agenda dans l’Union Paysanne, de façon à ce que les agriculteurs soient mieux informés des actions.

La Chambre d’agriculture a un rôle de moteur en termes de développement agricole, mais elle se doit de travailler en partenariat avec l’ensemble des autres organisations professionnelles, les collectivités et l’administration décentralisée de l’État. Nous devons œuvrer ensemble avec les autres organisations professionnelles pour une agriculture corrézienne forte et dynamique.

C’est pourquoi cette année 2014 sera l’année d’un travail en collaboration avec les filières, les OP et de mise en œuvre de projets de développement, individuel ou collectif, qui se traduiront par une amélioration du revenu, notamment grâce aux souplesses permises par la nouvelle Pac.

Nous devons faire en sorte que toutes les énergies se fédèrent et tous tirent dans le même sens. Le «Pack installation» est un premier exemple, il faut le décliner en prenant tout le monde en compte, et allier la technique, le comptable, le financement, la commercialisation,…

Construire l’avenir c’est aussi travailler aux différents échelons, maintenir les relations et les financements, Conseil général, Région, Massif central et national, pour que les intérêts de la Chambre d’agriculture et de l’agriculture en général soient défendus. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de s’impliquer dans les différentes instances.

Je souhaite que le travail, en 2014, se fasse avec efficacité et sérénité.

Le redressement de la Chambre d’agriculture est commencé, mais le chemin sera encore difficile», a conclu le président Cornelissen.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui