L'Union Paysanne 27 octobre 2010 à 10h17 | Par P. DUMONT

Populations - L’agriculture limousine à la loupe

Le recensement agricole 2010 a été lancé début septembre au niveau national. Des détails sur la conduite de ce cinquième recensement en Limousin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
73 enquêteurs ont été recrutés en Limousin pour recueillir les données nécessaires au recensement directement sur informatique.
73 enquêteurs ont été recrutés en Limousin pour recueillir les données nécessaires au recensement directement sur informatique. - © DR

Enquête statistique de référence sur le monde agricole, le recensement agricole a lieu tous les dix ans depuis 1970, date de sa première mise en place à la demande de l'Organisation des Nations Unies. Il permet de décrire précisément l'agriculture de la France et de ses différentes régions et son évolution. Outil stratégique d'aide à la décision au niveau économique et politique, le recensement et la large diffusion de ses résultats répond également à un objectif de communication : «faire connaître aux français, les hommes et les femmes qui pratiquent l'agriculture aujourd'hui». Pour cette cinquième édition, près de huit mois seront nécessaires aux enquêteurs des Directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) pour recueillir les données dans les quelques 527 350 exploitations agricoles du territoire. En effet, toutes seront sondées, le recensement agricole étant une obligation pour tous les agriculteurs installés en France (décret du Premier ministre n°2009-529 et arrêté du 11 mai 2009).

Le recensement en région

En Limousin, ce sont environ 14 000 exploitations qui seront passées au crible par les 73 enquêteurs qui sillonnent actuellement la région. Présents sur le terrain jusqu'à début mars, date à laquelle le recensement devrait s'achever, les enquêteurs visiteront les exploitations commune par commune. Une affichette prévenant de leur prochain passage sera apposée en mairie. En outre, les enquêteurs prendront contact avec les exploitants par téléphone ou, le cas échéant déposeront un avis de passage dans les boîtes aux lettres pour une prochaine visite. Toutes les exploitations seront recensées. «Les retraités et les personnes ayant une autre activité professionnelle sont aussi concernés» précise Catherine Lavaud, adjointe du chef du service d'information statistique et économique de la Draaf. Nouveauté pour le recensement 2010, la saisie des données collectées en direct sur ordinateur. A noter également, le gain de temps apporté par pré-remplissage de certaines questions à partir d'informations recueillies auprès de diverses administrations. Pour celles-ci, l'enquêteur demandera à l'exploitant une simple vérification.

Pour plus d'information, la Draaf Limousin invite les exploitants à se rendre sur son site internet en ligne depuis septembre : www.draaf.limousin.agriculture.gouv.fr

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui