L'Union Paysanne 19 novembre 2020 à 11h00 | Par DR

PRÉDATEURS. Les États-Unis retirent le loup de la liste des espèces protégées

Par une décision du 29 octobre, le Fish and Wildlife Service américain a retiré le loup commun (Canis Lupus) de la liste des espèces protégées au titre de la loi sur les espèces en danger datant de 1973.

Abonnez-vous Imprimer
- © DR

«Les données scientifiques et commerciales les plus récentes établissent que les loups des 48
états du continent américain (hors Alaska et Hawaï ndlr) ne remplissent plus les critères d'espèce en danger», explique l'administration.

Cette nouvelle disposition abandonne désormais la protection à chaque état américain, à qui il reviendra d'autoriser ou non la chasse. «D'après les plans de gestion publiés dans le passé par le Minnesota, le Wisconsin, ou le Michigan, plus de la moitié des loups du Midwest, soit près de 2000 loups, pourraient être légalement tués», regrette l'association Earth Justice, spécialisée dans le droit environnemental.

Selon cette même organisation, le déclassement limitera les possibilités pour les loups de reconquérir de nouveaux espaces, et notamment «dans des territoires importants de sa présence historique ». Earth Justice annonce qu'elle attaquera cette décision auprès des juridictions fédérales. Selon le département de l'Intérieur, cité par l'AFP, la population de loups aux Etats-Unis est remontée à 6000, contre moins de 1000 en 1967.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui