L'Union Paysanne 27 février 2015 à 08h00 | Par P. Dumont

Première vente aux enchères pour le porc cul noir au Salon de l’agriculture

En 2015, le cul noir s’essaye à la vente aux enchères au Salon de l’agriculture. Pour cette première du genre pour la race, quatre animaux étaient en vente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le grand public est toujours admiratif de cette race originaire de la région.
Le grand public est toujours admiratif de cette race originaire de la région. - © P. Dumont

Après des années de vache maigre, le porc cul noir poursuit son bonhomme de chemin au Salon. Outre le concours organisé depuis 2011, c’est à une première que les visiteurs ont pu assister le jeudi 26 février avec la première vente aux enchères de porc organisée sur le Salon. Quatre bêtes étaient proposées à la vente dont la truie Isis appartenant à Patrick Royer, éleveur à la Roche-l’Abeille (87) et membre de la coopérative porc cul noir, née en avril 2014. «Cela fait presque un an que notre coopérative a vu le jour, explique l’éleveur. Elle a été l’élément déclencheur de cette vente aux enchères. Nous attendons des acheteurs qui comptent déjà parmi nos clients fidèles mais aussi d’autres acheteurs qui ont entendu parler de la vente par bouche à oreilles et qui se sont dits intéressés». Un an après sa création, la coopérative, qui regroupe huit éleveurs de culs noirs, affiche des premiers résultats encourageants. «Nous avons des débouchés pour notre production. Nous sommes satisfaits et prêts à accueillir de nouveaux producteurs», indique Patrick Royer. A l’heure où paraissent ces lignes, les quatre animaux auront trouvé preneurs. Le rendez-vous semble en tout cas déjà pris pour le salon 2016 comme le fait remarquer Patrick Royer : «les ventes aux enchères sur le Salon, quand on commence, on ne peut plus revenir en arrière !»

Patrick Royer aux côtés d'Isis.
Patrick Royer aux côtés d'Isis. - © P. Dumont

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui