L'Union Paysanne 02 mai 2014 à 08h00 | Par FDSEA 19

Rencontre Fdsea / préfecture

FDSEA et JA sont allés à la rencontre du Préfet le 22 avril pour faire le tour des problématiques agricoles du moment.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Marie-France Forest, secrétaire générale adjointe de la Fdsea, Gérard Pérot, directeur départemental des Territoires, Daniel Couderc, président de la Fdsea, Bruno Delsol, préfet de la Corrèze et Jérôme Pascarel, président des JA.
De gauche à droite : Marie-France Forest, secrétaire générale adjointe de la Fdsea, Gérard Pérot, directeur départemental des Territoires, Daniel Couderc, président de la Fdsea, Bruno Delsol, préfet de la Corrèze et Jérôme Pascarel, président des JA. - © FDSEA 19

Daniel Couderc, président de la Fdsea, Marie-France Forest, secrétaire générale adjointe de la FDSEA et Jérôme Pascarel, président des JA, ont pu exposer à Bruno Delsol, Préfet de la Corrèze, accompagné de Gérard Perot, directeur départemental des Territoires, et de Stéphane Lac, chef du service de l’Environnement DDT, les revendications et problématiques agricoles du moment.

 

Faire remonter les revendications des adhérents

À tour de rôle, les élus Fdsea et JA ont abordé une partie de l’actualité agricole. Schéma départemental de gestion cynégétique, loi d’avenir agricole, zones humides et gestion des cours d’eau, plateforme d’équarrissage naturel (Natura 2000), parc naturel régional, prélèvements et analyses sur la faune sauvage furent les sujets évoqués.

Schéma Départemental de Gestion Cynégétique

Le projet de Schéma départemental de gestion cynégétique 2014-2020, document de référence de la chasse et de son organisation départementale, sera soumis au vote de l’assemblée générale du 26 avril 2014.

Daniel Couderc a rappelé que l’hiver dernier, lors des assemblées générales Fdsea, des référents chasse - faune sauvage ont été désignés aux niveaux communal et cantonal et demande que ceux-ci soient consultés sur tous les sujets relatifs à la chasse, y compris dans les comités de gestion.

En vue de l’approbation de ce schéma, la Fdsea a fait part de ses propositions à la Fédération départementale des Chasseurs, à savoir notamment : la possibilité de chasser le sanglier tous les jours ouvrables pendant la période d’ouverture de la chasse et ce y compris par temps de neige ; la suppression de l’agrainage sauf s’il se révèle nécessaire et justifié ; la possibilité de défendre nos cultures et le tir de nuit sur le blaireau…

 

Loi d’avenir agricole

Dans un contexte où les débats sont multiples sur l’agriculture professionnelle, notamment concernant l’attribution des aides publiques, Daniel Couderc a fait part de son souhait de connaître la définition de ce que sera un actif agricole. Il a sollicité pour cela la députée Sophie Dessus afin qu’une question écrite soit posée au ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Foret.

Marie-France Forest, qui est élue administratrice à la Commission nationale des agricultrices, a exposé les positions de la Fdsea concernant la transparence des aides dans les formes sociétaires autres que les Gaec, à savoir : l’attribution des parts économiques pour tous les associés considérés comme «actif» et ce quelque soit la structure de l’exploitation (Earl, Scea…).

 

Zones humides et gestion des cours d’eau

Face au recul considérable des surfaces agricoles dû à l’artificialisation des sols, Daniel Couderc demande que les agriculteurs puissent, par compensation, rendre exploitables les zones humides par autorisation administrative pour «perte de surface due à une artificialisation avéré».

 

Parc naturel régional (PNR)

La profession agricole demande à ce que dans les instances du PNR, elle ait une voie délibérative et non consultative comme tel est le cas actuellement.

 

Faune sauvage et analyses

Le président de la Fdsea a demandé que des prélèvements soient faits sur la faune sauvage afin de déterminer si ces derniers propagent des maladies aux animaux d’élevage. «Il est important de trouver des moyens efficaces afin de réguler le gibier, qui impacte et nuit à la stabilité des exploitations» a tenu à faire savoir Jérôme Pascarel à l’assemblée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui