L'Union Paysanne 30 août 2013 à 00h00 | Par RZ

Rencontre - La cité gaillarde célèbre l’élevage «made in Corrèze1»

Les 24 et 25 août derniers, sur la place de la Guierle, une ferme géante s’est organisée dans la cité gaillarde pour le bonheur des visiteurs, venus par milliers. Une manifestation qui aura permis une nouvelle fois de montrer au public, la qualité de nos élevages corréziens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les meilleurs bovins limousins de Corrèze étaient présents ce week-end sur la Place de la Guierle.
Les meilleurs bovins limousins de Corrèze étaient présents ce week-end sur la Place de la Guierle. - © RZ

Trois cent éleveurs corréziens avaient fait le déplacement. Avec dans leurs bagages, près de sept cent bêtes en tout genres. En effet, si les bovins (limousines, salers, prim’holstein) étaient en supériorité numérique, les espèces ovines, porcines, équines, mais aussi volatiles ou lapines n’étaient pas en reste. Une diversité animale qui aura ravie et émerveillé les grands et surtout les petits.

 

Des concours d’exception

Le concours de bovins limousins a lancé les festivités samedi matin. Les plus belles bêtes limousines ont défilé sous les yeux d’un public averti mais aussi de novices. «Je ne comprends pas forcément comment le jury les juge, mais je suis impressionné par le calme des animaux», raconte Fernand, retraité briviste, venu assister au concours. Jugés sur leur bassin, leurs aplombs ou leur ligne de dos, les bovins présentés étaient de haut niveau. Tous issus d’élevages reconnus du département, la plupart ont déjà concouru à des évènements nationaux. En quelques années, le festival de Brive est devenu une vitrine du savoir-faire corrézien en matières de qualité. Impressionné par de nombreuses bêtes, le jury a souvent eu des difficultés à les départager. En parallèle, le concours de Prim’holstein a débuté au même moment. La récompense du prix d’ensemble a été attribuée au Gaec Leyrat Felgines, à Voutezac. Les éleveurs laitiers ont fait des démonstrations de traite tout au long du week-end. Pour le plus grand bonheur des visiteurs qui pouvait acheter une bouteille de lait frais. Une initiative qui a rencontrée un énorme succès, la file d’attente ne s’étant à aucun moment désemplie.

De leur côté, les éleveurs Salers du département, soutenus par leur Président, Yves Fourtet, ont organisé l‘élection de Miss Salers 2013. «Il ne s’agit pas de mettre l’éleveur à l’honneur, mais plutôt nos belles génisses» affirme Yves Fourtet. Une idée interactive permettant à chacun de voter pour sa bête favorite.

 

La fête de tous les élevages

Sous le grand chapiteau, les visiteurs ont pu approcher et s’attendrir devant l’ensemble des espèces ovines, la truie et ses porcelets, les veaux de lait élevés sous la mère, les lapins et les volailles.

«C’est absolument génial pour les enfants et aussi pour nous de découvrir toutes sortes d’espèces d’animaux, certains sont amusants, d’autres étonnants. On vient chaque année et c’est toujours un moment de plaisir» confie Françoise, venue en compagnie de ses deux petites filles. Les éleveurs équins ont offert de multiples démonstrations et spectacle d’acrobatie équestre devant un public impressionné composé en nombre de petites filles émerveillées. Les garçons se trouvaient plutôt chez les concessionnaires tracteurs qui exposaient leurs plus belles machines.

 

La gourmandise n’est pas toujours un vilain defaut

Véritables artisans, les exposants des saveurs gourmandes ont comblé toutes les papilles gustatives. Au détour d’une allée, on pouvait se laisser tenter par une rondelle de saucisse sèche, un morceau de terrine de campagne ou une tranche de jambon de cul noir. Tout cela accompagné d’un verre de liqueur ou de vin. Les amateurs de sucrés n’étaient pas en reste puisqu’ils pouvaient déguster toutes sortes de chocolats ou goûter aux gâteaux à la noix ou à la noisette. Une rencontre entre artisans et consommateurs qui a su contenter les deux parties. «Nous avons eu énormément de clients le samedi si bien que nous étions en rupture de stock sur de nombreux produits dès dimanche matin. Et c’est le cas pour l’ensemble des exposants» rapporte Anne-Sophie, derrière son stand.

«Ce sont tous des produits nobles, de qualité. Je préfère venir ici et faire travailler les éleveurs et les artisans du département», affirme Odile, secrétaire dans le public. Un avis que beaucoup ont partagé tant les stands ont eu du succès.

Une nouvelle fois, le festival de l’élevage de Brive aura été un événement incontournable, mettant en avant le savoir-faire du département. En effet, avec trois cent mille bovins, dont soixante-dix mille destinés à l’abattage, l’élevage corrézien est une production primordiale pour le département et il est essentiel pour toute une profession de faire perdurer cet évènement.

1 Made in Corrèze : En français, Fait en Corrèze.

Sur le stand de la Chambre d’agriculture, élus et représentants agricoles se sont entretenus sur la future PAC.
Sur le stand de la Chambre d’agriculture, élus et représentants agricoles se sont entretenus sur la future PAC. - © RZ

Visite officielle

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui