L'Union Paysanne 18 janvier 2013 à 11h18 | Par Guillaume Demichel

Rencontre - «Le groupe a toujours été meilleur que le meilleur du groupe»

Le secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barrau, s’est rendu à Orgnac s/Vézère afin d’apporter le soutien de l’instance nationale à la liste d’unité FDSEA-JA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume Demichel

Le froid hivernal qui s’abat en ce moment sur la Corrèze ne refroidit en rien l’ardeur et la mobilisation des agriculteurs et des membres de la liste d’unité FDSEA-JA. A quelques jours du scrutin départemental, les représentants des plus hautes instances nationales n’hésitent d’ail-leurs pas à venir soutenir ces derniers. A l’image de Gaël Gautier, secrétaire général national des JA, il y a quelques semaines, de Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA, plus récemment, Dominique Barrau, secrétaire général national du syndicat, est venu à son tour apporter le soutien de la FNSEA à la liste d’unité FDSEA-JA. La rencontre s’est déroulée sur l’exploitation de Clément Duviallard à Orgnac s/ Vézère.

 

Changer les mentalités

Rassemblés autour d’un brasero de circonstance, les quelques cinquante agricultrices et agriculteurs présents ont écouté et entendu les enjeux qui attendent l’agriculture corrézienne dans les prochaines années, voire les prochains mois. En préambule, l’hôte de cette journée a tenu à rappeler les risques pour l’activité pomicole départementale de voir arriver en tête la Confédération Paysanne. «Nous subissons de plein fouet cet élan écologiste qui essaye à tout prix d’enfoncer une filière d’avenir. Nous nous battons au quotidien pour montrer à ceux qui travaillent très peu que nous travaillons proprement. Il faut changer les mentalités en ce qui concerne la production de pommes en Corrèze et ce n’est pas avec la Confédération paysanne que nous y arriverons», témoigne Clément Duviallard.

Les membres de la liste d’unité FDSEA-JA se sont ensuite présentés aux agriculteurs à tour de rôle. Beaucoup ont tenu a rappelé l’importance de la représentativité qui est en jeu à l’occasion de ces élections. Dans l’assistance, beaucoup ont témoigné du soutien qu’ils portent à la FDSEA et à son président Tony Cornelissen. «Je l’ai vu traire le matin, aller à une réunion à Paris et être de retour pour la traite du soir», lance un Ancien.

Des chevilles ouvrières de la profession agricole

Dominique Barrau est ensuite intervenu et n’a pas mâché ses mots quant à l’évocation des listes dissidentes. «J’ai moi-même conduit les discussions d’ouverture avec les sortants. Il y a eu de nombreuses concertations auxquelles ils ont décidé de mettre un terme car ils n’ont jamais eu l’intention de préserver l’unité de la FDSEA. Si je suis présent en Corrèze aujourd’hui, c’est parce que j’ai plaisir à retrouver des amis et surtout des chevilles ouvrières de la profession agricole. Seuls des paysans engagés, qui respectent la démocratie, auront du poids dans les décisions futures. Seuls des paysans engagés comme le sont les membres de la liste d’unité FDSEA-JA sauront porter les dossiers au lieu de les endosser. Car il ne faut pas oublier que le groupe est toujours meilleur que le meilleur du groupe. L’opération Paille de 2011, soutenue par la FNSEA, le taux d’indemnisation à 50% obtenu pour les arboriculteurs ou encore la renégociation avec la grande distribution pour une meilleure répartition des marges sont des exemples marquants de cette action syndicale unitaire au service de tous les agriculteurs».

«Compte tenu de la situation actuelle, je me rends compte que beaucoup d’entre vous vont hésiter. Comme hier, aujourd’hui, et tel qu’ils continueront à le faire dans les années à venir, les membres de la liste d’unité FDSEA-JA viendront taper à votre porte pour écouter et entendre ce que vous avez sur le cœur. N’oubliez pas que la Corrèze fait partie d’une région qui elle-même fait partie d’un massif. Les arbitrages et les décisions qui se feront et se prendront avec la liste FDSEA-JA auront plus de poids pour la Corrèze et donc également pour la région et tout le massif», en termine l’invité d’honneur de la journée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui